Rob Kearney Leinster Clermont H Cup - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Les pronostics de Midi Olympique

Les pronostics de Midi Olympique

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 10/12/2010 à 12:12 -
Par Rugbyrama - Le 10/12/2010 à 12:12
Pariez avec PMU sur tous les matchs matchs de la 3e journée de Coupe d'Europe. Afin de vous donner quelques indications, les journalistes de Midi Olympique livrent leurs pronostics sur les sept rencontres qui concernent les clubs français. Rendez-vous ensuite sur le site de pmu.fr !

Castres-Edimbourg  : Nicolas ZANARDI

Soyons bref : victoire de Castres sans bonus pour personne.

Perpignan-Leicester  : Philippe KALLENBRUNN

Battue à Castres lors de la dernière journée de championnat, une défaite qui la relègue à la dixième place du classement du Top 14, l'Usap doit impérativement réagir à Aimé-Giral, où elle reste sur un autre revers, face à Toulon. Irréguliers, décevants, les Catalans semblent à la recherche d'un second souffle depuis le début de la saison. Le retour de la H Cup, qui ne leur a guère réussi ces dernières années, pourra-t-elle les aider à rebondir ? Une victoire contre Leicester à domicile, une semaine avant de se rendre à Welford Road, sera en tout cas un préalable aux ambitions européennes de Perpignan, qui vise toujours une qualification pour les quarts de finale. Les deux équipes se sont affrontées à quatre reprises en H Cup et les Tigers l'ont emporté par trois fois. Ce samedi, je mise néanmoins sur la victoire de l'Usap, celle de la fierté et de l'orgueil. Et peut-être même d'un certain renouveau.

Glasgow-Toulouse : Jérémy FADAT

Toulouse a besoin d’un succès pour poursuivre sa bonne série en H Cup et tenter de s’assurer un quart de finale à domicile. Surtout que le club n’a pas encore obtenu de bonus offensif. Il doit donc continuer de gagner. Et les champions d’Europe en titre ont mis tous les atouts de leurs côtés en ménageant quelques cadres le week-end dernier à Clermont… Alors malgré l’ampleur de la tâche, je mise sur une victoire du Stade toulousain à quatre points et je pense même qu’ils priveront leurs adversaires de bonus défensif.

Aironi-Biarritz : Jérôme PREVOT

Dans la plaine lombarde, j'ai rêvé d'un BO qui s'impose 30 à 15. Les Aironi sont courageux et appliqués et Ludovic Mercier fait du bon boulot. Mais en trois accélérations de Ngwenya et surtout d'un excellent Iain Balshaw, qui signe là son meilleur match de la saison, Lakafia complétant la note, les Basques enfoncent le clou et rapportent un bonus qui les envoie quasiment en quart de finale.

London Irish-Toulon : Nicolas AUGOT

Difficile d'évoluer sur la pelouse des London Irish au Madjeski Stadium, une formation habituée des grands rendez-vous européens et qui truste les premières places du championnat anglais depuis de nombreuses saisons. Actuellement quatrième en Premiership, le club londonien se montre redoutable à domicile même s'il vient de s'incliner pour la première fois contre Leicester (14-23). Le RCT, qui découvre la compétition et ses exigences pour espérer s'imposer à l'extérieur, n'aura pas la partie facile. Un point de bonus défensif, en privant leurs adversaires du bonus offensif, serait une très bonne opération pour les Varois.

Clermont-Leinster :

Une semaine après s’être rassurés contre Toulouse, Clermont doit continuer sur sa lancée. Et les Auvergnats ont certainement encore en tête leur défaite en quart de finale européen l’an passé sur la pelouse du même Leinster alors que l’ASMCA avait ce jour-là réalisé l’un de ses meilleurs matchs de la saison et mérité de l’emporter. Alors Clermont va se venger. Succès des hommes de Vern Cotter et surtout pas bonus pour ceux de Joe Schmidt.

Saracens-Racing :

Certes, le Racing-Metro s'est relancé en battant Clermont lors de la 2e journée de Coupe d'Europe mais face sur la pelouse des Saracens, troisièmes du championnat anglais, la tâche s'annonce compliquée. Pourtant... Les Saracens ont déjà perdu à domicile contre Exeter en Premiership et contre le Leinster en Coupe d'Europe. Une compétition dans laquelle ils paraissent déjà distancés. Nous pensons qu'ils auront tout de même à coeur de se faire pardonner devant leur public. Parions sur un succès étriqué des Saracens, avec un bonus défensif largement mérité pour les Franciliens.