AP
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Le champion grand favori

Le champion grand favori

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 10/10/2008 à 14:15
Dans la poule 1, le champion sortant, le Munster, part favori dans la course à sa succession. Clermont n'aura pas la tâche facile mais fera valoir son expérience. Sale jouera les outsiders tandis que Montauban aura pour seul objectif d'apprendre.

LE FAVORI : Le Munster

Le champion sortant fait figure de grand favori dans la course à sa propre succession. Forts de leur groupe quasiment inchangé par rapport à l'an dernier (si ce n'est le départ de l'emblématique troisième ligne aile Anthony Foley et de l'entraîneur Declan Kidney remplacé par son adjoint Tony McGahan), les Irlandais ont déjà annoncé leurs ambitions de doublé championnat-Coupe d'Europe cette saison. Et semblent bien partis pour cela puisqu'ils sont les leaders (invaincus) de la Ligue Celte. De plus, ils semblent s'être très bien adaptés aux nouvelles règles.

LES OUTSIDERS : Clermont et Sale

Clermont avait raté de peu sa qualification en quart de finale l'an dernier… pour un petit point de bonus laissé au Munster. En effet, les deux équipes étaient déjà dans la même poule il y a un an et les Irlandais avaient pris la première place. Mais gare aux Auvergnats qui, s'ils ont fait un timide début de saison en Top 14, ont engrangé une bonne dose d'expérience et de maturité. Côté anglais, la bonne forme actuelle affichée par Sébastien Chabal et ses partenaires (deuxièmes ex-aequo du Premiership) fait d'eux des outsiders sérieux pour la qualification en phases finales bien qu'ils ne participaient pas à la H Cup la saison passée. Ils avaient été battus en demi-finale du Challenge européen par Bath, le futur vainqueur.

DOIT FAIRE SES PREUVES : Montauban

Pour la première participation de son histoire à la H Cup, Montauban n'ambitionne pas grand chose si ce n'est d'apprendre aux côtés des meilleures équipes européennes. Le capitaine Matthias Rolland, qui a dû déclarer forfait en raison de douleurs dorsales, résume l'état d'esprit des siens dans Midi Olympique avant le très compliqué déplacement au Munster vendredi : "Ce genre de match, tu as beau avoir mal, tu as vraiment envie de le jouer. Déjà parce que tu n'es pas sûr de refaire un tel déplacement, ensuite parce que c'est une occasion unique de progresser." Dans cette poule particulièrement relevée, un succès en six matchs constituerait déjà un bon résultat.