Coupe d'Europe

Saint-André : "Avec gourmandise"

Alors que son équipe se déplace à Londres ce dimanche (16h), pour affronter les London Irish à l'occasion de la 3e journée de Coupe d'Europe, le manager de Toulon, Philippe Saint-André, assure aborder la H Cup "avec gourmandise" même s'il sait que ce match sera décisif en vue d'une qualification.

 
"Avec gourmandise" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Le fait de vous priver de plusieurs cadres (Emmanuelli, Smith, Contepomi) signifie-t-il que vous donnez priorité au Top 14 ?

Philippe SAINT-ANDRE : Avant un déplacement à Bayonne fin décembre et la réception de Biarritz quatre jours plus tard, je ne veux pas davantage de casse. Notre objectif principal est de finir dans les six premiers du Top 14 afin de nous qualifier à nouveau pour la H Cup et disputer les phases finales du championnat de France. Cela permet de doter le club de fondations solides. Maintenant, je n'ai jamais dit que nous allions sortir premiers de notre poule et être champions d'Europe. Nous prenons cette compétition avec gourmandise. Au niveau de l'apprentissage du groupe, c'est fantastique de pouvoir se confronter à une équipe qui proposera un jeu différent de celui des Ospreys et du Munster.

Justement, dans quels secteurs du jeu craignez-vous cette équipe ?

P. S.-A. : J'ai joué à sept reprises au Madejski Stadium et je sais qu'il faudra être prêt en conquête, dans le combat et les duels. Cette équipe s'appuie sur un cinq de devant qui avance au milieu de terrain et un triangle d'attaque de grande qualité qui pose des problèmes sur la latéralité. Les Irish jouent énormément sur la vitesse de joueurs comme Armitage ou Tagicakibau, qui sont capables de faire des différences incroyables. Cette équipe possède également une défense inversée qui lui permet de marquer beaucoup d'essais sur interception.

Quel est votre plan pour éviter ces interceptions ?

P. S.-A. : Il faut prendre de la profondeur et éviter de se faire de longues passes. Nous aurons également besoin d'un jeu au pied positif. Au-delà de ce point particulier, j'attends de mes joueurs qu'ils mettent de l'intensité et de l'envie. A ce titre, les Anglais du RCT (Wilkinson, Sackey, May, El Abd, Chesney, Schofield, NDLR) voudront prouver à leurs compatriotes que même s'ils sont partis, ils restent de très bons joueurs de rugby. Ils ne veulent pas passer pour des charlots en direct sur Sky Sports !

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |