Coupe d'Europe

Cudmore suspendu dix semaines

La Commission de discipline de L’ERC, réunie ce mercredi à Dublin, a sanctionné le deuxième ligne canadien de Clermont Jamie Cudmore de dix semaines de suspension pour le geste commis sur le troisième ligne des Saracens, Jacques Burger, lors de la victoire contre les Anglais samedi dernier.

 
10 semaines pour Cudmore - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Le deuxième ligne de Clermont, Jamie Cudmore, véritable pièce maîtresse du paquet d’avants auvergnats, sera privé de compétition officielle jusqu’au week-end du 18 décembre prochain. En effet, cité par le commissaire à la citation Murray Whyte (Irlande) à l’issue du match comptant pour la première journée de Coupe d’Europe entre Clermont et les Saracens, remportée par l’ASMCA (25-10), le Canadien était accusé d'avoir "piétiné un adversaire et/ou donné un coup de pied au troisième-ligne des Saracens Jacques Burger en première mi-temps." Il a donc été entendu ce mercredi par la Commission de discipline de L’ERC, réunie à Dublin. Et celle-ci ne s’est pas forcément montrée clémente en lui infligeant une suspension de dix semaines.

Jugé comme récidiviste

Il faut avouer que Jamie Cudmore, considéré comme un joueur particulièrement engagé, a certainement pâti de sa réputation. Déjà condamné par l’ERC en raison d’un carton rouge infligé contre le Munster lors de la saison 2008-2009 après une bagarre avec l'Irlandais Paul O'Connell, il avait écopé de cinq semaines de suspension et était donc considéré comme un récidiviste aux yeux de l’instance européenne. Et en championnat aussi, le deuxième ligne a souvent été la cible des arbitres puisque depuis son arrivée à Clermont, il a déjà reçu douze cartons jaunes et trois cartons rouges en cinq ans et deux mois. Le juge a donc estimé que le geste de Cudmore se situait dans la fourchette haute du barème des sanctions et méritait le maximum de "neuf semaines étant donné (entre autres raisons) la nature intentionnelle et les blessures infligées à M. Burger", comme l'explique l'ERC. "L'officier indépendant a ensuite augmenté cette suspension pour prendre en compte les précédents dans le dossier disciplinaire de M. Cudmore, ce qui a abouti à une sanction finale de dix semaines", poursuit le communiqué.

Pas d'appel

Première indication importante : le club auvergnat a déjà annoncé qu’il ne ferait pas appel. "Nous prenons acte de la décision de l’ERC. Jamie est lourdement sanctionné. Le jugement a reconnu un geste qu’il n’avait pas à commettre. Nous ne ferons pas appel de cette décision", a ainsi déclaré Jean-Marc Lhermet, le directeur sportif de l’ASM Clermont-Auvergne. Au total, le joueur va donc rater sept rencontres, à savoir les déplacements à Biarritz et à La Rochelle, ainsi que les réceptions du Stade français et de Toulouse en Top 14, mais aussi le déplacement au Racing-Metro (ce samedi) et la double confrontation contre la province du Leinster en Coupe d’Europe prévue le 12 et le 18 décembre. Cudmore récupérera sa licence le lundi 20 décembre.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |