Coupe d'Europe

Cotter : "Changer d'attitude"

A la fin du match, les Clermontois savouraient leur qualification pour la finale du Challenge européen. Mais joueurs et entraîneur reconnaissaient que leur équipe pouvait mieux faire.

 
"Changer d'attitude" - Rugby - Coupe d'EuropeMidi Olympique
 

Brice Miguel .- Newport était une équipe joueuse qui n'a rien laché mais nous avons réalisé une grosse entame avec quarante très bonnes premières minutes. On a eu chaud mais eux on eu très chaud, les pauvres. Il va falloir qu'on s'habitue à jouer des matchs dans ces conditions climatiques car on a un pied en demi-finale en Top 14. Nous n'aurons pas de repos mais je crois que c'est bien d'être encore en course en Challenge européen. Cela va nous permettre de ne pas perdre le rythme et nous avons un bel effectif pour tourner.

Vern Cotter.- Je suis content pour les joueurs qui étaient sur le terrain aujourd'hui. Ils ont su saisir l'opportunité offerte mais on ne va pas tomber dans l'euphorie. On regarde vers le prochain match, la venue de Bourgoin. Newport n'a pas mis autant de pression que Toulouse mais nous devons continuer la remise en question et changer d'attitude pour aller plus loin. Nous devons être leaders.

Brock James.- Je suis très content d'avoir gagné cette demi-finale. Par rapport à la chaleur tout s'est bien passé, je suis Australien, même s'il fait un peu chaud pour le mois d'avril.

Aurélien Rougerie.- Pour la finale, il faudra prendre du recul. Nous sommes conscients de nos problèmes quand nous n'avons pas la main sur le ballon. Nous n'avons pas beaucoup de temps pour travailler les détails mais comme nous connaissons nos problèmes nous allons nous concentrer dessus. L'objectif est toujours de rester humble. Le match face à Toulouse nous a bien remis en place.

Kevin Morgan (Newport).- Nous sommes déçus. On voulait vraiment gagner. Les vingt-cinq premières minutes ont été très dures mais je félicite l'équipe d'avoir su revenir dans le match. Il faisait très chaud mais c'était le cas pour les deux équipes. Le match aurait pu être différent si nous avions pu marquer sur notre temps fort en début de deuxième période.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |