Icon Sport

Conrad Smith, clap de fin

Conrad Smith, clap de fin

Le 13/09/2017 à 11:10Mis à jour Le 13/09/2017 à 11:11

Légende All Black de ces dix dernières années, Conrad Smith a annoncé qu'il mettrait un terme à sa carrière à l'issue de cette saison.

C'est une page de l'histoire des All Blacks et, dans leur sillage, de celle du rugby qui va se tourner. Conrad Smith, légende de son temps, s'apprête à mettre un terme à sa carrière. C'est en tout cas ce qu'il affirme ce mercredi dans les colonnes du New Zealand Herald. "Je suis sûr de moi, c'est ma dernière saison. Ce sera une belle manière d'en finir". Voilà qui a le mérite d'être clair. "Je me sens encore bien, j'imagine que si je l'avais souhaité, j'aurais pu poursuivre encore un peu. Mais d'un autre côté, je me dis que c'est un chance de choisir sa sortie et de la vivre tant qu'on se sent encore bien. Que ce ne soit pas forcé".

Après onze années passées sous le maillot des Hurricanes, province de Wellington dont il porta également les couleurs dans le championnat néo-zélandais, Smith avait rejoint la Section paloise en 2015, après avoir annoncé sa retraite internationale. "Cette expérience en France m'a permis de prolonger le plaisir. Si j'étais resté au pays, j'aurais sûrement déjà arrêté ma carrière". C'est pourtant sous la tunique noire des All Blacks que Conrad Smith aura marqué l'histoire du rugby (94 sélections).

A jamais associé à Nonu

Joueur élégant, d'une intelligence rare sur un terrain et autour duquel ses coéquipiers paraissent toujours meilleurs, il demeurera emblématique de la plus belle génération de l'histoire néo-zélandaise, sacrée par deux fois championne du monde (2011 et 2015). Au centre, son image sera également à jamais liée à celle de Ma'a Nonu, auquel il fut associé à 62 reprises !

Retraité, Conrad Smith pourra se consacrer pleinement à son autre projet professionnel : avocat de formation, il devrait rapidement postuler à plaider. En attendant, il reste huit mois à la Section paloise pour profiter de lui. Et tenter d'accrocher une des six premières places qualificatives en Top 14.

Conrad Smith (Pau) face au Stade français - 17 septembre 2016

Conrad Smith (Pau) face au Stade français - 17 septembre 2016AFP

0
0