Getty Images

RUGBY - CHAMPIONS CUP - L'antisèche : Le Racing a laissé passer sa chance

L'antisèche : Le Racing a laissé passer sa chance
Par Rugbyrama

Le 21/10/2017 à 21:55Mis à jour Le 21/10/2017 à 23:01

CHAMPIONS CUP - A Thomond Park, le Munster et le Racing se sont longtemps neutralisés. Les Ciel et Blanc n'ont pas concrétisé leurs opportunités, peu avant l'heure de jeu, alors que le score était encore de... zéro à zéro. Les Irlandais, eux, ont profité d'un contre pour prendre la tête et ne plus la lâcher (14-7). Le club francilien décroche le bonus défensif, mais peut nourrir quelques regrets.

Le match

On pouvait s'attendre à un match fermé entre ces deux équipes, plutôt réputées pour leur pragmatisme que pour leurs ambitions dans le jeu. On n'a pas été déçu. Les deux équipes rentraient aux vestiaires à la pause sur un score nul et vierge. Si les Français et les Irlandais se livraient un gros combat, notamment dans les rucks, des mauvais choix, des fautes de main et des conquêtes perturbées ne leur permettaient pas de scorer le moindre point.

Il a même fallu attendre la 61e minute pour voir le Munster débloquer le tableau d'affichage, par l'intermédiaire d'un Conor Murray opportuniste (voir par ailleurs). Dans la foulée, les Munstermen insistaient dans les 22 mètres du Racing et les Franciliens finissaient par craquer sous les assauts répétés des coéquipiers de O'Mahony. C'est Andrew Conway qui aplatissait, en coin, le deuxième essai irlandais, transformé par son ouvreur Keatley (14-0, 71e). À quatre minutes du terme, les joueurs du Racing concrétisaient enfin leur présence dans les 22 mètres adverses grâce à un essai de l'inévitable Nakarawa. Teddy Iribaren, qui avait remplacé Maxime Machenaud, le transformait (14-7). Les Ciel et Blanc terminaient plus fort et bénéficiaent d'une touche à dix mètres de l'en-but adverse, sur la sirène, mais le ballon était cafouillé et récupéré par les Irlandais, qui tapaient en touche. 14-7, score final.

Antonie Claassen (Racing) face au Munster - Champions Cup - 21 octobre 2017

Antonie Claassen (Racing) face au Munster - Champions Cup - 21 octobre 2017Getty Images

L'action

On joue la 61e minute à Thomond Park. Derrière une mêlée dans les 40 mètres du Racing, Antonie Claassen relève le ballon pour Maxime Machenaud. Le demi de mêlée international décide de jouer au pied mais se fait contrer par le torse de son vis-à-vis irlandais, Conor Murray, qui s'en va aplatir une trentaine de mètres plus loin. Il s'agissait des premiers points de ce match, enfin lancé.

Le facteur X

Les pénalités non-tentées par le Racing entre la 50e et la 60e minute. A hauteur des 22 mètres irlandais, les joueurs de Laurent Labit et Laurent Travers ont eu, plusieurs fois, l'occasion de tenter des pénalités qui semblaient dans les cordes de Dan Carter (peut-être rebuté par le vent). Le score était encore de 0-0 mais les Racingmen décidaient d'aller en touche. S'ils avaient pris le score, l'issue de ce match aurait pu être différente.

La stat : 0

Zéro point et zéro pénalité tentée dans une première mi-temps où il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent. Le combat et la férocité que les deux équipes ont mis dans les rucks ont éclipsé les quelques intentions de jeu entraperçues ça et là

Par Quentin Soubranne

La question : Le Racing a choisi de ne pas "prendre les points", peu avant l'heure de jeu. Avez-vous compris cette stratégie ?

Sondage
804 vote(s)
Oui
Non
0
0