Getty Images

L'acte de naissance de La Rochelle, Montpellier tombe sur un os, Toulon et Clermont se font peur

L'acte de naissance de La Rochelle, Montpellier tombe sur un os, Toulon et Clermont se font peur
Par Eurosport

Le 16/10/2017 à 07:41Mis à jour Le 16/10/2017 à 08:09

CHAMPIONS CUP - La grosse surprise de cette première journée de Coupe d'Europe est venue du Stoop où La Rochelle a surpris les Harlequins, arrachant même un bonus offensif. Du côté de l'Irlande, Montpelleir a montré ses limites tout comme Clermont et Toulon qui se sont mis en difficulté malgré une grosse entame de match.

La Rochelle prévient l'Europe

La Rochelle a largement réussi sa première dans la grande Coupe d'Europe en s'imposant sur la pelouse des derniers finalistes de la Challenge Cup, les Harlequins (34-27). Les coéquipiers de Jason Eaton ont rapidement pris les devants par l'intermédiaire du talonneur Hikairo Forbes puis à la demi-heure de jeu par le pilier Dany Priso. Mais le grand artisan de ce premier succès chez les grands se nomme Geoffrey Doumayrou auteur d'un doublé qui a offert le bonus offensif aux maritimes. "Ce match va marquer l’histoire du Stade", a déclaré en zone mixte Patrice Collazo après cette première en grande pompe. La semaine prochaine un autre défi attend les Rochelais avec la réception de l'Ulster.

Dans la Poule 4 le Racing a pris seul les rênes du groupe en dominant Leicester (22-18). Menés dès le début de la rencontre les Franciliens ont pris la mène grâce à Leone Nakarawa, Teddy Thomas et Bernard le Roux. Un avantage de 4 points à la pause qui n'évoluera pas malgré la domination des Tigers en seconde période. Comme l'année dernière les Racingmen se sont imposés face aux Tigers mais sans le bonus. Dans le même groupe Castres a arraché les deux points du match nul face au Munster. Les Tarnais en difficulté en championnat ont montré leur bon visage à l'image de l'essai de Julien Dumora pour bonifier la percée de son capitaine Rodrigo Capo-Ortega. Les voici malgré tout en ballottage très défavorable avec le déplacement dans l'antre de la Red Army lors de la dernière journée.

Uini Atonio (La Rochelle), pris de vitesse par Jamie Roberts lors du match Harlequins / Stade Rochelais - Champions Cup

Uini Atonio (La Rochelle), pris de vitesse par Jamie Roberts lors du match Harlequins / Stade Rochelais - Champions CupGetty Images

Montpellier déçoit

Sur le papier on pouvait s'attendre à un choc entre deux poids-lourds européens. Si le match dans le match tant attendu entre le All Black Aaron Cruden et l'irlandais Jonathan Sexton n'a pas eu lieu, le Leinster a rapidement refroidi les Héraultais. Les hommes de Vern Cotter ont tout tenté en puissance pour ébranler le mur du Leinster. Las, le manque de vitesse n'a pas permis d'être assez tranchant pour franchir ce rideau autrement que par Nemani Nadolo. Il faudra se ressaisir dès la semaine prochaine face au champion d'Angleterre Exeter, première équipe à dominer Glasgow cette saison (24-15).

Nemani Nadolo, le bulldozer du MHR, a fait des ravages en attaque face au Leinster (2 essais)... mais s'est montré moins tranchant en défense

Nemani Nadolo, le bulldozer du MHR, a fait des ravages en attaque face au Leinster (2 essais)... mais s'est montré moins tranchant en défenseGetty Images

Toulon et Clermont sur courant alternatif

Toulon et Clermont ont cru se rendre le match facile mais c'eût été trop beau pour être vrai. Les deux équipes ont pourtant bien démarré en inscrivant deux essais en moins d'un quart d'heure. Du côté de la rade Leigh Halfpenny s'est rappelé un peu plus aux souvenirs de son ex-club en inscrivant le deuxième essai des siens juste après celui de l'ailier Johnny McNicholl. Heureusement pour Toulon c'est aussi lui qui a manqué la pénalité de la gagne à 11 minutes de la fin.

Au Liberty Stadium de Swansea, l'ASM a subi le réveil innatendu d'un des cancres de la Ligue Celte, bien décidé à ne rien lâcher dans une poule où il fait office de petit poucet face aux Saints et aux Saracens. Le trio Dan Evans / Dan Biggar et Rhys Webb a mis aux supplices une formation auvergnate réduite à 14 contre 15 à deux reprises mais qui aura assuré le succès grâce à un coup de pied de Scott Spedding.

Ces premiers matchs resteront comme des avertissements surtout pour les vice-champions d'Europe qui recevront l'équipe de Northampton probablement revancharde après la déculottée subie à domicile contre les Saracens. Toulon se rendra en Angleterre pour y défier Bath.

Par Hugo Dervissoglou

Sebastien Tillous-Borde (Toulon) lors de la rencontre entre le RCT et les Scarlets / Champions Cup

Sebastien Tillous-Borde (Toulon) lors de la rencontre entre le RCT et les Scarlets / Champions CupGetty Images

0
0