Icon Sport

Chris Ashton, le nouveau porte-bonheur du RCT

Ashton, le nouveau porte-bonheur du RCT
Par Eurosport

Le 12/10/2017 à 08:02Mis à jour Le 15/10/2017 à 11:16

Arrivé à l'intersaison en provenance des Saracens, Chris Ashton s'est déjà imposé comme l'une des pierres angulaires du système de Galthié. En signant chez les triples champions d'Europe (2013, 2014 et 2015), l'international anglais (30 ans, 39 sélections) tentera d'apporter son expérience pour ramener le titre européen sur la rade... une compétition dont il a remporté les 2 dernières éditions !

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

De l'effectif toulonnais, il n'est pas le joueur le plus titré sur la scène européenne. En revanche Chris Ashton est bien double tenant du titre de la Champions Cup. Joueur des Saracens de 2012 à 2017, le sulfureux ailier a été des deux dernières campagnes européennes du club londonien. Mieux, c'est lui qui, d'un essai inscrit au nez et à la barbe de Scott Spedding, lançait la machine anglaise le 13 mai dernier en finale contre Clermont.

Machine à scorer (5 titularisations, 6 essais la saison passée!), la nouvelle coqueluche toulonnaise réussit un gros début de saison et tentera de guider le RCT dans sa mission reconquête de l'Europe. "Il va jouer un rôle déterminant. C'est un joueur avec une expérience exceptionnelle, commente Florian Fresia. Il est international, a remporté deux Champions Cup, est deux fois champion d'Angleterre. Il va nous apporter avant, pendant et après les matchs. D'autant qu'il fait un gros début de saison et, quand tu joues avec lui sur un terrain, il t'apporte de la sérénité. Dans le vestiaire il s'est vite adapté. Il ne parle pas encore français, mais fait les efforts pour et c'est définitivement un bon gars, donc c'est un plaisir pour tout le monde."

Le Toulonnais Chris Ashton et le Montpelliérain Henri Immelman

Le Toulonnais Chris Ashton et le Montpelliérain Henri ImmelmanRugbyrama

Et s'ils ont adoré le détester, nul doute que les supporters toulonnais sont déjà devenus complètement fadas de leur talisman anglais. Adepte des coups de maîtres, Mourad Boudjellal demeure particulièrement fier d'avoir attiré dans ses filets l'un des joueurs les mieux cotés du rugby international. "Chris Ashton, c'est d'abord une expérience incroyable, nous confiait le président Toulonnais en début de semaine. Puis c'est un buteur. Il est venu à Toulon pour marquer des buts. Et, marquer des buts,au rugby, ça s'appelle marquer des essais. On espère que, sur des situations où certains ne marquent pas, lui aille au bout, vise le poteau de coin. C'est un fauve, il est attiré par la ligne."

" Je suis addict aux essais"

Qu'en pense le principal intéressé ? "La comparaison entre le rôle d'ailier au rugby et d'avant-centre au foot est pertinente. Je dois marquer des essais, c'est mon métier et je ne peux pas vivre sans. C'est une sorte d'addiction. Voilà, c'est ça, je suis addict aux essais. La manière avec laquelle je marque n'a aucune importance. Que je doive faire un ou cent mètres ne change rien pour moi, tant le plaisir procuré par un plongeon dans l'en-but est immense."

Chasseur d'essais et accessoirement, avec 37 réalisations, meilleur marqueur de l'histoire de la compétition le Britannique sera, à l'instar de Josua Tuisova, à surveiller comme le lait sur le feu. Et plus encore ? "C'est quand même un immense joueur ! Il fait partie des joueurs qui créent du spectacle, affirmait le président toulonnais au moment de l'arrivée de son nouveau joueur. Désormais, quand on ira voir jouer Toulon, on espérera toujours voir une action ou deux de Chris Ashton. C'est un peu comme dans un concert. Il y a les chansons, puis il y a LA chanson que l'on attend tous. Bah en regardant le RCT on attendra l'action de Chris Ashton."

Chris Ashton (Toulon) - 4 juillet 2017

Chris Ashton (Toulon) - 4 juillet 2017Icon Sport

Et s'il a fait le choix de sortir du confort qui était le sien aux Saracens – où il était apprécié et la réciproque fonctionnait également – Ashton compte bien apporter sa pierre à l'édifice. "Pourquoi Toulon ? Car c'est un club pour lequel je voulais vraiment jouer. Quand on voit la passion qui entoure le RCT, le palmarès, les joueurs qui ont joué ici ou l’effectif actuel, c’est difficile de ne pas être tenté par l'aventure. […] J'ai besoin de challenges, avec de nouveaux objectifs et de nouveaux adversaires. Puis, Toulon est un endroit incroyable."

Dimanche, face aux Scarlets, Chris Ashton retrouvera donc la Champions Cup. Sera-t-il l'homme providentiel du club toulonnais, comme il l'a été avec les Saracens, dans une compétition qui l'a fait roi ces dernières années ? Les Varois n'en attendent pas moins de leur nouveau match winner, comprenez : leur nouveau porte bonheur.

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

0
0