AFP

Toulon, Toulouse et Montpellier en mode survie, Clermont et l'UBB en mode combat des chefs

Toulon, Toulouse et Montpellier en mode survie, Clermont et l'UBB en mode combat des chefs

Le 19/10/2016 à 18:33

CHAMPIONS CUP - Toulon, Toulouse, Montpellier et Castres vont déjà abattre l'une des leurs dernières cartes ce week-end. Clermont et l'UBB vont eux s'affronter pour déjà prendre une belle option sur la qualification. Pour le Racing, qui n'a pas joué dimanche dernier, c'est la rentrée européenne. Les enjeux pour les clubs français lors de cette 2e journée de Coupe d'Europe.

La première des 5 "finales" de Toulon

Pour ouvrir le bal de cette 2e journée de Champions Cup, le RCT se déplace à Sale vendredi soir avec un objectif bien précis en tête : la victoire et rien d'autre. Et même le bonus offensif si possible. Les Varois, qui ont chuté pour la première fois à Mayol en Coupe d'Europe face aux Saracens le week-end dernier, se retrouvent en effet dans la même situation que la saison dernière, à savoir en mode survie à chaque rencontre désormais.

Chaque année, c'est la même rengaine sur la scène européenne : 2 défaites et vous voilà quasiment déjà éliminé... Les Toulonnais se sont donc mis en tête de remporter leur 5 prochains matches et de les disputer comme de véritables finales. L'an passé, Toulon était parvenu à s'en sortir après une première défaite face aux Wasps. Mais terminant meilleur 2e derrière les Anglais, les hommes de Bernard Laporte avaient dû se déplacer en quart et s'étaient inclinés au Racing.

Les joueurs de Toulon - octobre 2016

Les joueurs de Toulon - octobre 2016Icon Sport

Clermont - UBB, pour qui le départ parfait ?

Dimanche dernier, Clermontois et Girondins nous ont redonné le sourire après un samedi noir et les revers des 4 formations françaises engagées. Le calendrier a voulu que les 2 seuls clubs français à avoir connu le succès lors de la 1re journée se croisent dans la foulée. Pour une affiche qui pourrait déjà ressembler à une finale de cette poule 5. Avec dans toutes les têtes le scénario de l'an dernier, qui avait vu l'UBB s'imposer à la surprise générale à Clermont et éliminer l'ASM.

La joie des joueurs de Clermont - 16 octobre 2016

La joie des joueurs de Clermont - 16 octobre 2016AFP

Dans tous les cas, le vainqueur de ce duel fratricide prendra une grosse option sur la qualification. Les Auvergnats souhaitent bien sûr eux confirmer leur énorme performance à Exeter. Bordeaux-Bègles, pour sa part, se déplacera en outsider, ce qui rend les joueurs de Raphaël Ibanez peut-être encore plus dangereux. Surtout si l'on se souvient de la motivation qu'ils ont montré pour renverser l'Ulster en fin de partie.

Montpellier, Toulouse et Castres n'ont plus le droit à l'erreur

Un peu comme Toulon, le MHR, le Stade toulousain et le CO n'ont plus vraiment de joker à griller. Pour les Castrais, l'Europe n'est pas vraiment une priorité et dans le Tarn, on excuserait certainement une mésaventure contre le Northampton d'un Louis Picamoles très en forme. Mais pour les Héraultais et les Toulousains, l'échec n'est pas envisageable ce week-end.

Toulouse, après une saison européenne 2015/2016 catastrophique, voulait se racheter et bien entamer son exercice mais a déjà chuté face au Connacht alors que la bande d'Ugo Mola semblait tenir le bon bout à Galway... Et pour ne pas arranger les choses, ce sont les terribles Wasps, qui ont claqué plus de 80 points aux Zebre, qui débarquent en Haute-Garonne. Succès obligatoire pour le Stade, ou la porte de sortie ne sera plus qu'à quelques pas...

Sébastien Bézy (Toulouse) face au Connacht - 15 octobre 2016

Sébastien Bézy (Toulouse) face au Connacht - 15 octobre 2016Icon Sport

Montpellier, de son côté, n'a pas vraiment été verni sur le terrain de Northampton et aurait très bien pu l'emporter. Au MHR de se "venger" sur le Leinster, qui avait lui dominé Castres, pour se relancer dans cette poule et cette lutte qui s'annonce à 3 équipes pour en sortir.

La rentrée décalée du Racing

Le drame qui a touché le Munster dimanche avec le décès de son entraîneur Anthony Foley fait de ce Leicester - Racing 92 la rentrée européenne des Franciliens. Finalistes de la dernière édition, les Racingmen risquent d'être bien reçus en Angleterre, par des Tigres qui devraient avoir les crocs. Les joueurs de Richard Cockerill se sont en effet lourdement inclinés à Glasgow en encaissant plus de 40 points, laissant les Écossais s'envoler pour l'instant seuls en tête du groupe.

Dan Carter (Racing 92)

Dan Carter (Racing 92)AFP

Face à ces revanchards, les Ciel et Blanc devront donc retrouver leur forme de la fin de saison dernière, et prouver que "l'affaire des corticoïdes" est désormais bien digérée. Le fait de ne pas avoir joué le week-end dernier sera-t-il handicapant ? Réponse dimanche.

Le programme des clubs français

  • Vendredi

20h45 : Sale - Toulon

  • Samedi

16h15 : Castres - Northampton et Clermont - Bordeaux-Bègles

  • Dimanche

14h : Montpellier - Leinster
16h15 : Toulouse - Wasps
18h30 : Leicester - Racing 92

Baptiste Serin (Bordeaux-Bègles) - 16 octobre 2016

Baptiste Serin (Bordeaux-Bègles) - 16 octobre 2016AFP

0
0