AFP

Champions Cup- Venu avec des intentions au Leinster, Montpellier repart avec une sacrée leçon (57-3)

Venu avec des intentions au Leinster, Montpellier repart avec une sacrée leçon

Le 13/01/2017 à 22:40Mis à jour Le 13/01/2017 à 22:55

CHAMPIONS CUP - Grosse désillusion pour les Montpelliérains qui voulaient faire un coup au Leinster mais qui repartent avec une sévère correction (57-3). A quatorze pendant plus de 50 minutes, les Héraultais n'ont pas fait le poids. Le Leinster est le premier qualifié pour les quarts.

Avant cette cinquième journée, le MHR nourrissait encore quelques espoirs de poursuivre l'aventure en Champions Cup au-delà de l'hiver. Sur le plan comptable, le calcul était simple. Il fallait s'imposer à Dublin. Mais le Leinster était bien trop fort pour le troisième du Top 14. Au final, la défaite (57-3) est sévère. D'autant plus que Jake White avait décidé de sortir "l'artillerie lourde", histoire aussi de se persuader que les ambitions étaient réelles et l'exploit possible. Mathématiquement, ce n'est pas encore tout à fait cuit pour les quarts de finale. Mais c'est tout comme.

Alors, certes, les Montpelliérains savaient la tâche ardue. Car s'imposer à Dublin est considéré comme un exploit. Et, face à un très bon Leinster (50 points marqués en moyenne sur ses trois derniers matches à domicile), le MHR n'a pas fait illusion longtemps malgré sa domination en mêlée fermée en première période, seule vraie satisfaction d'une soirée dublinoise terrible.

Le carton rouge reçu par François Steyn (Montpellier) contre le Leinster - 13 janvier 2017

Le carton rouge reçu par François Steyn (Montpellier) contre le Leinster - 13 janvier 2017AFP

Le génie de Nacewa, le "craquage" de Steyn

A peine un petit quart d'heure, en fait. Le temps pour l'intenable arrière Isa Nacewa d'ouvrir le score (7-0, 15e) puis d'offrir un deuxième essai à Jack Conan (14-3, 26e) au terme de deux très belles actions. Une minute plus tard, François Steyn a fait le reste en découpant beaucoup trop haut l'ouvreur irlandais Jonathan Sexton, sorti quelques minutes pour un protocole commotion qu'il a finalement passé avec succès.

Steyn, lui, s'est arrêté là, logiquement expulsé par M.Doyle après arbitrage vidéo. La suite fût d'une logique implacable, avec quelques coups d'éclat (Conan 55e et 70e, Luke McGrath 65e, Healy 68e, Ringrose 75e) qui agrémentaient cette victoire bonifiée des joueurs du Leinster et surtout leur qualification pour les quarts de finale.

De quart, il n'y aura donc certainement pas pour Montpellier, dont la réception de Northampton le week-end prochain pour la dernière journée n'aura comme simple enjeu que de faire tourner l'effectif et préparer la rencontre de Top 14 face à Castres le 28 janvier. Et aussi effacer les stigmates de cette déroute irlandaise.

0
0