AFP

CHAMPIONS CUP - Toulouse passe par un trou de souris (19-10)

Toulouse passe par un trou de souris

Le 22/01/2017 à 19:05

CHAMPIONS CUP - Le Stade toulousain a arraché son ticket pour les quarts de finale grâce à sa victoire dans la douleur face au Connacht (19-10).

Mission accomplie ! Au bout du suspense et d'une deuxième période irrespirable, le Stade toulousain est parvenu à décrocher in extremis son billet pour les quarts de finale de la Champions Cup. Un succès 19-10 acquis de haute lutte face à des Irlandais du Connacht qui auront tout tenté jusqu'au bout, eux qui visaient la toute première qualification de leur histoire pour ce stade de la compétition.

Si la délivrance a tardé à arriver, c'est que les Rouge et Noir ont une nouvelle fois joué à se faire peur. Comme souvent cette saison sur la scène européenne. Lorsque Jean-Marc Doussain ratait une pénalité en position confortable juste avant la pause (38e), on repensait inlassablement à ces défaites concédées la semaine dernière chez les Wasps et au match aller sur la pelouse du Connacht pour ne pas avoir su convertir les occasions face aux perches.

Sébastien Bézy - Toulouse

Sébastien Bézy - ToulouseAFP

Et lorsque les Irlandais revenaient des vestiaires avec des intentions autrement plus offensives, concrétisées par le capitaine John Muldoon (19-10, 53e), l'inquiétude ne faisait que grandir. A ce moment, une simple pénalité, un simple drop aurait suffi à ramener les partenaires de Tiernan O'Halloran dans les clous du bonus défensif, synonyme de qualification.

Une première période de haut vol

Heureusement, malgré quelques frayeurs, le Stade a pu compter sur une défense héroïque pour résister. Seulement cinq plaquages manqués sur soixante-dix tentés, neuf pénalités concédées sur l'ensemble du match malgré la pression, et surtout un nombre impressionnant de contests gagnants, signés tour à tour Yann David, Christopher Tolofua, Thierry Dusautoir ou Piula Faasalele. De quoi conserver la précieuse avance acquise en première période.

Yoann Maestri (Toulouse) face au Connacht

Yoann Maestri (Toulouse) face au ConnachtIcon Sport

Car les Haut-Garonnais n'ont pas souffert pendant quatre-vingts minutes devant leur public. Au contraire. En première période et juste après la pause, ils ont même étouffé le Connacht pour réciter un rugby vif et enjoué qui a permis à Gaël Fickou (6e), Arthur Bonneval (18e) et Iosefa Tekori (47e) de finir dernière la ligne. Un niveau de jeu qu'il faudra à coup sûr tenir durant une rencontre entière pour espérer voir les demi-finales. En terminant troisièmes et derniers qualifiés parmi les meilleurs seconds de poule, les Toulousains n'ont en effet pas hérité du meilleur tirage. Ils devront aller défier le toujours redoutable Munster dans la chaude ambiance de Thomond Park…

0
0