Icon Sport

CHAMPIONS CUP - Morgan Parra (Clermont) : "Les Saracens ont maîtrisé leur sujet"

Parra : "Les Saracens ont maîtrisé leur sujet"
Par AFP

Le 13/05/2017 à 22:10Mis à jour Le 13/05/2017 à 22:14

CHAMPIONS CUP - Après la défaite en finale de la Champions Cup contre les Saracens (17-28), Morgan Parra et Damien Chouly ont reconnu la supériorité de leur adversaire, bien que les Clermontois n'aient rien lâché.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

Morgan Parra (demi de mêlée de Clermont) : "C'est frustrant parce qu'aujourd'hui notre qualité, c'est quand même d'avoir le ballon, de pouvoir s'exprimer pleinement, de pouvoir tenter des coups, de jouer. On tombe face à une équipe des Saracens qui commence bien le match, qui nous met dans la difficulté, supérieure dans les impacts. Dans le passé, on aurait pu en prendre 30. Aujourd'hui, on a été costauds, on a rien lâché, on s'est sacrifiés les uns pour pour les autres. Il y avait de quoi s'exprimer mais on n'a pas avancé dans les impacts. Les Saracens sont structurés, ils maîtrisent leur sujet, ils l'ont montré pendant 80 minutes."

Damien Chouly après la défaite contre les Saracens (17-28) - 13 mai 2017

Damien Chouly après la défaite contre les Saracens (17-28) - 13 mai 2017Icon Sport

Damien Chouly (troisième ligne aile et capitaine de Clermont) : "Chaque match est particulier, celui-ci l'a encore été. Aujourd'hui, ce qu'il nous manque pour gagner, c'est d'avoir de la maîtrise pendant les 80 minutes, ce qu'ont fait les Saracens et ce qu'on a fait par moments. On s'est accroché, on a réagi à chaque fois, on est revenu une fois, deux fois au score mais au final, on y a laissé des plumes et à la fin ça s'est vu et ça a craqué. C'est toujours compliqué de retenir du positif à chaud, comme ça. On s'est livré complètement, on a fait preuve de beaucoup de caractère. C'était positif parce qu'on n'a rien lâché. On aurait pu aussi s'éviter pas mal de bévues en étant plus maîtres de notre jeu, en attaque comme en défense. C'est ça qui a été dommageable."

0
0