Icon Sport

CHAMPIONS CUP - Les Saracens s'imposent contre Glasgow (38-13) et rejoignent le Munster

Pour la 5e fois de suite, les Saracens seront au rendez-vous des demies

Le 02/04/2017 à 15:58Mis à jour Le 02/04/2017 à 17:33

CHAMPIONS CUP - Ce dimanche, les Saracens se sont tranquillement imposés face à Glasgow en quart de finale de la Coupe d'Europe (38-13). Chris Ashton, auteur d'un doublé, en a profité pour égaler le record de Vincent Clerc (36 essais). Les tenants du titre seront donc au rendez-vous des demi-finales pour la 5e saison de rang. Les Anglais se déplaceront sur la pelouse du Munster.

Les autres prétendants sont prévenus. En venant assez tranquillement à bout de Glasgow (38-13), les Saracens ont confirmé qu’ils sont bel et bien candidats à leur propre succession. Les champions d’Europe en titre ont fait preuve d’une réelle maîtrise devant leur public de l’Allianz Park, même si cette trop grande volonté de contrôle a failli leur jouer des tours après la pause. Owen Farrell et ses partenaires enchaînent ainsi un 16e match consécutif sans défaite sur la scène européenne. Et figurent dans le dernier carré pour la 5e fois de rang. Juste impressionnant.

Une dynamique qui contraste avec l’inexpérience des Warriors, eux qui découvraient pour la première fois ce stade de la compétition. Les imprécisions de Finn Russell illustrent en partie la différence entre les deux équipes ce samedi. L’ouvreur international écossais, dont on a pourtant pu apprécier la vista lors du dernier Tournoi, s’est montré particulièrement peu inspiré dans son jeu au pied, à l’exception d’une diagonale bien sentie pour envoyer Lee Jones à l’essai (14-8, 48e). À ce moment-là, les hommes de Gregor Townsend pouvaient encore y croire. Malmenés durant le premier acte mais rentrés aux vestiaires avec seulement 11 unités de retard, ils profitaient du manque de réalisme et d’une certaine passivité des Sarries pour maintenir la pression.

Jackson Wray (Saracens) face à Glasgow - 2 avril 2017

Jackson Wray (Saracens) face à Glasgow - 2 avril 2017Icon Sport

Ashton rejoint Clerc

L’espoir fut cependant de courte durée. Après avoir contrôlé la partie, parfois même avec trop de retenue alors qu’ils n’avaient pourtant pas fait fructifier leur entame tonitruante (essais refusés coup sur coup à Chris Ashton et Sean Maitland dans les 5 premières minutes), les double champions d’ ​Angleterre​ ont passé la vitesse supérieure. La bascule définitive est d’ailleurs intervenue… suite à une touche non trouvée par Russell. Schalk Brits, auteur d’une entrée fracassante, amorçait la relance et Marcelo Bosch finissait dans l’en-but deux minutes plus tard (58e).

Le sort était scellé. D’autant que la fatigue commençait à peser chez les Écossais, privés rapidement de leur meilleur atout défensif, Jonny Gray. Chris Ashton profitait même du festival offensif de ses partenaires pour inscrire un doublé et rejoindre Vincent Clerc au sommet du palmarès des meilleurs marqueurs de l’histoire de la grande Coupe d’Europe. L’ ​international ​anglais et l’ancien Toulousain comptabilisent tous deux 36 essais inscrits. La tâche du puissant ailier des Sarrasins pour prendre seul la tête de ce prestigieux classement s’annonce cependant ardue. En demi-finale, les tenants du titre iront défier le Munster à Dublin. Une opposition d’un autre calibre et un choc de titans en perspective.

Cris Ashton (Saracens) - 2 avril 2017

Cris Ashton (Saracens) - 2 avril 2017Icon Sport

0
0