Juan Imhoff et Brice Dulin (Racing 92) - 17 janvier 2016 - AFP
Champions Cup

Bilan Champions Cup: Les Anglais en force, le Racing 92 prend son quart de finale à la maison

Les Anglais en force, le Racing prend son quart à la maison
Dernière mise à jour Le 17/01/2016 à 19:33 - Publié le 17/01/2016 à 19:08
Par Ivan Petros - Le 17/01/2016 à 19:33

COUPE D'EUROPE - Au terme de la 5e journée de Champions Cup, on connaît déjà trois équipes qualifiées pour les quarts de finale: les Saracens, Leicester et le Racing 92. Pour Clermont, le Stade français et Toulon, la lutte sera intense lors de la dernière journée pour décrocher une place dans le tableau final. Notre bilan.

Privés de quart de finale à domicile la saison passée, les clubs anglais ont pris leur revanche en réservant déjà deux quarts à la maison. La troisième siège est pris par le Racing. La quatrième place de choix (le dernier quart à la maison) se disputera entre les Ospreys, les Wasps, Toulon et Clermont.

Les Saracens, Leicester et le Racing, premiers qualifiés, recevront en quart

Samedi soir, on connaissait déjà les deux premiers qualifiés pour les quarts de finale de la Champions Cup version 2015/2016. La première formation à avoir validé son ticket pour le Top 8, c'est l'équipe des Saracens (24 points). Vainqueurs de l'Ulster (33-17), les Sarries ont un bilan impressionnant de 5 victoires dont 4 bonifiées. Les Anglais dominent ainsi largement la poule 1, celle de Toulouse et Oyonnax. Un groupe où l'Ulster (13 points), qui recevra les Oyomen lors de la dernière journée, conserve encore un espoir de qualification en tant que meilleur deuxième.

Owen Farrell (Saracens) - 16 janvier 2016
Owen Farrell (Saracens) - 16 janvier 2016 - Icon Sport

Dans la foulée, samedi soir, les Saracens ont été rejoints dans le cercle des équipes qualifiées par leurs compatriotes de Leicester (23 points). Les Tigres, qui ont facilement disposé de Trévise (47-7), affichent un bilan remarquable de 5 victoires, dont 3 avec bonus offensif. Les Anglais sont donc les grands gagnants de la poule 4, largement devant le Stade français (14 points), qui les recevra le week-end prochain pour tenter d'accrocher une place de meilleur deuxième.

Manu Tuilagi (Leicester) - 16 janvier 2016
Manu Tuilagi (Leicester) - 16 janvier 2016 - Icon Sport

Dimanche, c'est le Racing (22 points) qui a complété la liste des formations déjà qualifiées avant même le dernier week-end des matches de poules. Les Franciliens ont tranquillement dominé les Scarlets de Llanelli (64-14) pour être certains de valider leur billet pour les quarts de finale avec un bilan de 4 victoires (4 bonus) et un nul. Les Ciel et Blanc sont même assurés de terminer parmi les 4 meilleurs premiers de poule, qui auront la chance de disputer leur quart à domicile, au même titre que les deux autres invaincus (Saracens et Leicester). Sans aucun doute la meilleure chance française cette saison en Coupe d'Europe. Dans ce groupe, Northampton peut encore espérer terminer parmi les trois meilleurs deuxièmes.

Louis Dupichot félicité par ses partenaires du Racing 92 - 17 janvier 2016
Louis Dupichot félicité par ses partenaires du Racing 92 - 17 janvier 2016 - Icon Sport

Clermont n'est plus maître de son destin, le Stade français et Toulon vont devoir batailler

Vendredi soir, Clermont (14 points) s'est compliqué la tâche en perdant (21-13) sur la pelouse des Ospreys (16 points). Les Gallois ont désormais leur destin en main dans cette poule 2, contrairement aux Auvergnats. Rien n'est cependant joué pour la première place, qualificative, puisque l'ASM recevra l'UBB pendant que les Ospreys effectueront un déplacement périlleux du côté de la très joueuse équipe d'Exeter. Même si les Clermontois parviennent à sortir premiers de leur poule, ils peuvent par contre presque d'ores et déjà dire adieu à un quart de finale à domicile, qu'ils s'étaient offert lors des trois saisons précédentes. Une position de meilleur deuxième est aussi envisageable.

Wesley Fofana (ASM Clermont) face aux Ospreys - 15 janvier 2016
Wesley Fofana (ASM Clermont) face aux Ospreys - 15 janvier 2016 - AFP

Quant à l'UBB (11 points), qui a pris samedi le dessus sur Exeter au terme d'un superbe match (34-27), seul un concours de circonstances assez improbable laisse un infime espoir de qualification aux Girondins: une victoire avec bonus offensif à Clermont, conjugée à une défaite sans bonus des Ospreys à Exeter offrirait à Bordeaux-Bègles la première place du groupe.

Samedi, le Munster a rendu la monnaie de sa pièce au Stade français (14 points) en prenant sa revanche à Limerick (26-13). Les Parisiens ne disent toutefois pas encore adieu à la compétition européenne la plus prestigieuse. Les joueurs de la capitale peuvent encore décrocher un billet pour les quarts via une place de meilleur deuxième. Pour cela, les hommes de Gonzalo Quesada devront battre Leicester à Jean-Bouin mais dépendront aussi des résultats des autres deuxièmes de poules.

Keith Earls (Munster) échappe à Sekou Macalou (Stade français) - 16 janvier 2016
Keith Earls (Munster) échappe à Sekou Macalou (Stade français) - 16 janvier 2016 - Icon Sport

La situation de Toulon (16 points) n'est pas tout à fait idéale. Certes, le RCT a repris le contrôle de sa destinée après sa victoire miraculée (15-11) sur les Wasps (15 points). Pour autant, l'affaire n'est pas dans le sac. Car lors de l'ultime journée, les Toulonnais iront à Bath, pendant que les Wasps accueilleront le Leinster, dernier de cette poule 5. Et en cas de bonus offensif des guêpes londoniennes, les Varois devront en faire de même en Angleterre. Car le cas d'égalité à 20 points est favorable aux Wasps, qui avaient pris le bonus offensif à l'aller contre Toulon. Un succès permettrait tout de même à Toulon de se qualifier, au pire en prétendant à une place de meilleur deuxième, au mieux en terminant en tête du groupe.

Bryan Habana et Maxime Mermoz (Toulon) - 17 janvier 2016
Bryan Habana et Maxime Mermoz (Toulon) - 17 janvier 2016 - AFP

Autant dire que si le Racing a l'esprit tranquille, pour Clermont, le Stade français et Toulon, la 6e journée de la phase de poules s'annonce épique...

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×