AFP

Clermont a commis une erreur de jugement: tenter la dernière pénalité aurait pu le qualifier !

Clermont a commis une erreur de jugement: tenter la dernière pénalité aurait pu le qualifier !

Mis à jourLe 24/01/2016 à 19:20

Publiéle 24/01/2016 à 19:05

Mis à jourLe 24/01/2016 à 19:20

Publiéle 24/01/2016 à 19:05

Article de Clément Mazella
Dans cet article

CHAMPIONS CUP - Clermont est éliminé de la Champions Cup. Et pourtant, la qualification aurait pu être acquise même en perdant contre l'UBB (28-37). En effet, si la pénalité acquise à la 79e minute avait été tentée - et réussie - l'ASM se serait qualifiée. Mais Parra l'a jouée à la main...

Un match fou. Un scénario tout aussi hallucinant qu'improbable. Et des regrets énormes pour Clermont. L'ASM est éliminée de la Champions Cup après son revers surprise au Michelin face à Bordeaux-Bègles (28-37). La faute à une fin de match totalement ratée. Ainsi qu'une prise de décision de Morgan Parra qui coûte très cher. A la 79e minute, Clermont obtenait une pénalité sur les 22m girondins, en face des poteaux. Le demi de mêlée international a décidé de la jouer à la main rapidement. Mauvaise idée. Car en passant la pénalité, l'ASM aurait empoché le bonus défensif... et décroché la qualification pour les quarts de finale !

Une histoire de goal-average...

Les quatre équipes de la poule 2 - à savoir Clermont, l'UBB, Exeter et les Ospreys - auraient terminé toutes avec 16 points au compteur. Comment les départager ? Le règlement stipule qu'il faut regarder le goal-average général. Dans le cas de figure où Clermont passait cette dite pénalité, c'est bien l'ASM qui aurait fini en tête. Le club auvergnat aurait affiché un goal-average de +24, soit le meilleur des quatre formations (-3 pour Exeter, -4 pour les Ospreys et -17 pour l'UBB). Au final, c'est Exeter qui aura le droit d'aller en quart et de défier les Wasps.

A qui la faute ? Beaucoup vont pointer du doigt Morgan Parra. C'est vrai qu'il a une part de responsabilités. Mais il n'est pas le seul. Le staff auvergnat a t-il prévenu les joueurs que le gain du bonus défensif était suffisant pour se qualifier ? Ce cas de figure, aussi incroyable qu'imprévisibile, semble leur être venu à l'esprit, le troisième ligne Fritz Lee avouant à la fin du match "être au courant". Malgré tout, Clermont a aussi perdu tout seul. Julien Bardy, quelques secondes après son entrée en jeu, a écopé d'un carton jaune d'une incroyable stupidité. Et il a une part de responsabilité dans la chute de l'ASM. Durant son absence, l'UBB s'est relancée. N'oublions pas non plus que Clermont menait 28-20 à la 69e. Il a encaissé un terrible et fatal 17-0 en 8 minutes...

0 commentaire
Vous lisez :