AFP

CHAMPIONS CUP - Toulon, première équipe française à se qualifier en quart malgré trois défaites

Toulon, première équipe française à se qualifier en quart malgré trois défaites

Le 23/01/2017 à 12:57

CHAMPIONS CUP - Malgré un parcours semé d’embûches, le RCT a réussi l'exploit de se qualifier en décrochant un bonus défensif sur la pelouse des Saracens (10-3). Un issue heureuse pour les Varois qui, malgré trois défaites, filent quand même en quarts de finale où ils affronteront Clermont au stade Marcel-Michelin.

Le 15 octobre 2016, la campagne européenne des Toulonnais commençait de bien mauvaise manière. Une défaite 23-31 sur sa pelouse du stade Mayol face aux redoutables Saracens, tenants du titre. Dans la foulée, la poule 3 assistait au renouveau des Varois qui faisaient tomber coup sur coup Sale (5-15) et Llanelli (31-20).

A ce moment précis, les espoirs de qualification étaient intactes et l'on était loin de se douter que deux déconvenues allaient encore survenir. Un parcours qui aurait conduit beaucoup d'équipes à l'élimination. Mais le bonus défensif glané sur la pelouse des Saracens (10-3), lors de l'ultime journée, a sauvé les Varois, les envoyant tout droit en quart de finale malgré trois défaites. Jamais un club français n'avait réussi à passer en phase finale avec un tel bilan.

Josua Tuisova (Toulon) échappe le ballon dans l'en-but face aux Saracens - 21 janvier 2017

Josua Tuisova (Toulon) échappe le ballon dans l'en-but face aux Saracens - 21 janvier 2017Icon Sport

Et c'est donc en tant que meilleur deuxième que Toulon est passé. Et si 3 défaites semblaient rédhibitoires dans une poule de quatre équipes, ce n'est pas la première fois que telle situation se présente. Toulon est bien la première équipe française à réussir "ce coup" mais auparavant, 4 clubs ont déjà marché sur ces traces.

Pour les rescapés la route s'arrête souvent en quarts

Il y a eu d'abord Exeter lors de la saison dernière, qui a fait "l'exploit" de terminer premier de poule avec 16 points et 3 défaites. Une poule où se trouvait au coude à coude Bordeaux-Bègles et l'Ulster tous à 16 points, Clermont fermait la marche avec 15 points. Les Anglais allaient ensuite échouer en quart contre les Wasps.

Brive - Pontypridd en 1997

Brive - Pontypridd en 1997AFP

Autre temps et autre formule, lors de l'édition 1998-1999 qui comprenait 16 équipes (soit 4 de moins que la formule actuelle, ndlr). Cette saison là, ce sont Llanelli et Pontypridd qui passèrent avec 3 défaites avant du chuter respectivement contre Perpignan et le Stade français. Pontypridd fit de même durant la saison 1997-1998 pour accéder aux barrages. Barrages durant lesquels ils allaient s'incliner contre Brive dont on garde plus en mémoire la célèbre "bataille du Toulzac", une terrible bagarre qui avait éclaté entre les joueurs en marge de la rencontre dans un bar de la sous-préfecture corrézienne.

Les Gallois qui, pour cette édition, furent accompagnés de Glasgow, qualifié aussi avec 3 défaites et qui tombèrent sévèrement à Leicester 90-19 par la suite. Il reste donc aux Varois à espérer que le RCT ne connaîtra pas la même déroute pour les quarts à venir, et que cette qualification in extremis ne les empêchera pas de conquérir un 4e titre continental tant attendu.

0
0