Rugbyrama

CHAMPIONS CUP - Munster - Saracens, des chiffres affolants pour une finale avant l'heure

Munster - Saracens, des chiffres affolants pour une finale avant l'heure

Le 19/04/2017 à 17:14

CHAMPIONS CUP - C'est une sorte de finale avant l'heure qui va se dérouler sur la pelouse de l'Aviva Stadium, ce samedi à 16h15. Le Munster va recevoir les Saracens, tenants du titre. Ce sont deux équipes surmotivées vont croiser le fer, l'une qui ambitionne de rester sur le toit de l'Europe et l'autre qui avance avec l'objectif de rendre un bel hommage à son entraîneur tragiquement disparu.

La dernière fois que ces deux clubs se sont affrontés en demi-finale, c'était en 2008. Et comme souvent avec le Munster, le match s'était résumé à un intense combat physique. Certes, les trois essais inscrits au cours de la rencontre étaient des modèles de vista mais une fois de plus, les Irlandais s'étaient imposés 16-18 grâce une conquête solide et une guerre ouverte dans les rucks.

Une physionomie de match qui pourrait bien être reconduite ce week-end. Et pour cause, ce sont les deux meilleures défenses de Champions Cup qui vont s'affronter. Deux concurrents qui affichent aussi un parcours similaire dans la compétition avec une phase de poule terminée à 24 points chacun et un quart de finale facilement négocié. Et tenter de comparer les deux clubs sur le plan de leurs championnats respectifs confirme, une fois de plus, les grandes similitudes entre Munstermen et Sarries. En effet, les Irlandais ont chuté 3 fois cette saison en Pro 12 contre 4 pour les Saracens en Premiership. Et les deux demi-finalistes européens sont sur le podium de leurs compétitions domestiques.

La joie de CJ Stander (Munster) face à Toulouse - 1er avril 2017

La joie de CJ Stander (Munster) face à Toulouse - 1er avril 2017Icon Sport

L'expérience face à la maîtrise

Mais alors, qu'est-ce-qui va bien pouvoir les départager ? Tout d'abord, l'expérience. Le Munster connaît parfaitement l'ambiance des joutes européennes et participe actuellement pour la 12e fois de son histoire à la Coupe d'Europe (contre 6 pour les Saracens). D'autre part, sur les 158 rencontres européennes disputées par les Irlandais (record de matches joués dans la compétition), 8 l'ont été contre les Sarries. Le tout avec un bilan à l'avantage du Munster, qui en a remporté 5.

Seulement, les temps changent. Et l'équipe de ces deux dernières années est incontestablement celle de Mark McCall. Pour preuve, les Londoniens (tenants du titre) sont invaincus lors de leurs 16 derniers matches de Champions Cup (15 victoires, 1 nul). S'appuyant sur le désormais célèbre et redouté "Wolf Pack", les Sarries promettent un sacré duel aux Irlandais. Rois des airs, les Anglais ont la touche la plus efficace d'Europe cette saison avec 98 ballons pris.

Owen Farrell (Saracens) - décembre 2016

Owen Farrell (Saracens) - décembre 2016Icon Sport

Et pack conquérant rimant souvent avec buteur performant, les Saracens possèdent une autre arme redoutable en la personne d'Owen Farrell. Actuel meilleur réalisateur de l'édition avec 97 points marqués, l'international anglais (25 ans, 53 sélections) est lui aussi en course pour réaliser le doublé (déjà meilleur réalisateur l'an passé avec 127 points).

Enfin, comme l'a souligné cette semaine l'ailier du Munster, Simon Zebo, "le plus grand danger des Saracens, c'est Chris Ashton". Troisème meilleur marqueur de la compétition et sur le point de devenir LE meilleur marqueur de l'histoire de la Coupe d'Europe (36 essais, comme Vincent Clerc), l'ailier anglais sera peut-être le facteur X d'un match qui risque fortement d'être cadenassé.

0
0