Le troisième ligne de Clermont Viktor Kolelishvili - 15 janvier 2015 - Icon Sport
Champions Cup

Champions Cup, discipline - Clermont: Viktor Kolelishvili suspendu 14 semaines !

Clermont: Kolelishvili suspendu 14 semaines !
Dernière mise à jour Le 19/01/2016 à 16:58 - Publié le 19/01/2016 à 16:29
Par Fabien Pomiès - Le 19/01/2016 à 16:58

COUPE D'EUROPE - Cité pour avoir poussé l'arbitre Wayne Barnes lors de la rencontre face aux Ospreys, le troisième ligne géorgien Viktor Kolelishvili a écopé de 14 semaines de suspension pour son geste.

Clermont va devoir se passer de Viktor Kolelishvili pendant 14 semaines. Le couperet est tombé ce mardi après-midi après son audience devant une commission indépendante à Paris. Le troisième ligne géorgien avait été cité après avoir poussé l'arbitre anglais de la rencontre chez les Ospreys en Champions Cup (21-13). Si la sanction est lourde, elle aurait pu être bien pire. Selon le barème en vigueur, il aurait dû écoper au minimum de 24 semaines mais la sanction a été réduite en raison des excuses immédiates qu'il a présentées à l'arbitre.

Viktor Kolelishvili, troisième ligne de Clermont
Viktor Kolelishvili, troisième ligne de Clermont - Icon Sport

L'ASMCA devra faire sans lui au moins durant 9 matches

Le fait qu'il ait plaidé coupable et qu'il se soit excusé et bien comporté durant l'audience ont également pesé dans la balance. Pour rappel, la sanction maximale prévue par World Rugby peut aller de 96 semaines à une interdiction à vie concernant une "agression physique contre un officiel de match". Si le joueur et le club ne font pas appel, Kolelishvili ne pourra rejouer qu'à compter du 25 avril 2016. Soit le lundi juste après les demi-finales de Champions Cup. En tout, il devrait manquer au moins neuf rencontres (8 en championnat, 1 en Coupe d'Europe)... voire deux de plus si l'ASMCA va jusqu'en finale européenne.

La scène s'était déroulée peu après le quart d'heure de jeu. Estimant que l'officiel était dans son champ de jeu, il l'avait poussé. L'arbitre l'avait alors rappelé à l'ordre, lui promettant "un carton rouge la prochaine fois". Les joueurs évoluant dans les équipes françaises ne sont pas épargnés ces dernières semaines. La semaine passée, c'est le Fidjien de Paris, Josaia Raisuqe, qui a été suspendu quinze semaines pour un contact avec les yeux d'un adversaire lors de la rencontre face au Munster. Pour Clermont, c'est un coup dur avant le match crucial pour la qualification en quart, dimanche face à Bordeaux-Bègles (16h15).

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×