AFP

Champions Cup - Après le gros coup des Wasps, Toulon est déjà dans l'obligation de gagner

Après le gros coup des Wasps, Toulon est déjà dans l'obligation de gagner

Le 22/11/2015 à 10:13

Privé de match la semaine dernière en raison des attentats qui ont frappé notre pays, Toulon a vu les Wasps réaliser un très bon coup au Leinster. Le RCT n'a presque pas le choix, il faut gagner dimanche, à Coventry, pour se positionner au mieux dans cette poule.

C'est donc à Coventry, face aux Wasps, que Toulon va débuter sa saison européenne. Le triple champion d'Europe en titre devait entamer sa campagne la semaine dernière, à Mayol face à Bath, mais à la suite des événements tragiques qui ont frappé notre pays, le match avait été annulé. Un changement de programme qui redistribue les cartes, dans un groupe déjà relevé et incertain. La semaine dernière, les Wasps ont pu jouer leur rencontre et sont allés écraser le Leinster chez lui (6-33), un peu à la surprise générale.

Sans avoir joué, le RCT est donc déjà sous pression. On joue un 8e de finale", expliquait d'ailleurs Bernard Laporte, ce jeudi lors du traditionnel point presse. Avant d'évoquer son adversaire "C'est une bonne équipe qui s'est renforcée et qui a fait fort d'entrée avec une grosse partie au Leinster. Si on veut se positionner dans ce groupe, il faut gagner dimanche. Eux ont pris un match à l'extérieur. S'ils gagnent tout chez eux, ils seront qualifiés. Mais on veut être à leur place. Si on gagne, on se propulse" .

Bernard Laporte - août  2015

Bernard Laporte - août 2015Icon Sport

Gérer le contexte et revenir au rugby

Ce match arrive dans un contexte compliqué, comme pour l'ensemble des clubs et sportifs français. Les enjeux sportifs semblent bien dérisoires dans ces cas-là, mais il faut se remettre dans le bon sens et replonger dans la compétition. Pour cela, il a fallu composer avec une semaine forcément particulière. "Les joueurs ont parlé des événements entre eux. Les étrangers ont posé des questions, il a fallu leur expliquer l'état d'urgence et les raisons du report de la semaine dernière. Pour le reste, on s'est entraînés comme tous les sportifs ont dû le faire, avec une séance intensive dimanche à la place du match" , révélait Laporte.

"Tout le monde a vécu une semaine difficile en France suite aux événements de Paris", abondait le capitaine Juanne Smith. Et de poursuivre : "C'est une tragédie, on a été choqués. Maintenant on est des professionnels, on se concentre sur ce match face aux Wasps. C'est une très belle équipe, ils ont bien joué le coup au Leinster. Ça met un peu plus de pression sur nous. Ce sera difficile mais on est capable de gagner" . Ce match est d'autant plus important pour l'avenir européen de Toulon que, pour l'instant, le club ne sait toujours pas quand et dans quelles conditions il pourra jouer son match face à Bath.

Ce ne sont donc pas les meilleures conditions pour débuter. "Ce sera notre premier rendez-vous en Coupe d'Europe cette saison. L'entrée dans cette compétition est très important. Si on perd, on va ramer. Il faudra attendre les résultats des autres", estimait, de son côté, Florian Frésia. Après le tirage des poules, les Toulonnais savaient qu'ils n'avaient pas le droit à l'erreur. C'est encore plus vrai aujourd'hui.

0
0