Icon Sport

Avant de rêver d'un nouveau quart à la maison, Clermont veut déjà assurer sa qualification

Avant de rêver d'un nouveau quart à la maison, Clermont veut déjà assurer sa qualification

Mis à jourLe 14/01/2016 à 17:00

Publiéle 14/01/2016 à 09:20

Mis à jourLe 14/01/2016 à 17:00

Publiéle 14/01/2016 à 09:20

Article de Julien TEILLER

CHAMPIONS CUP - Leader de la poule 2, Clermont peut rêver d'un quart de finale à domicile. A condition de s'imposer chez les Ospreys ce vendredi, et avec le bonus si possible. Ambitieux mais prudents, les Auvergnats veulent avant tout valider leur qualification.

En tête de leur poule avec 14 pts, et quatrièmes ex-æquo avec les Wasps au classement général sur l'ensemble des groupes (derrière les Saracens, 19pts, Leicester, 18pts et le Racing, 17 pts), les Clermontois pourraient recevoir en quart de finale s'ils font le plein lors des deux prochaines journées.

Mais les Auvergnats ne veulent penser qu'à gratter chez les Ospreys de quoi assurer leur qualification. L'objectif d'un quatrième quart de finale en quatre ans au stade Marcel-Michelin attendra la semaine prochaine... L'adversaire du week-end et leurs récentes désillusions les incitent à la prudence. "On est très conscients de l'importance de ce mois de janvier et on n'a vraiment pas envie de se louper", explique le talonneur Benjamin Kayser.

  • Aligner 3 victoires de rang

A défaut d'être brillants en ce moment, les Auvergnats se contentent, avec succès, de réagir lorsqu'ils sont dos au mur. Ils viennent de le faire à Agen et Bordeaux, pour se replacer en Top14 et en Champions Cup. "Il fallait absolument relever la tête et maintenant, le reste du boulot nous attend", poursuit Kayser. Et l'objectif est clair: une troisième victoire d'affilée. "Pour ne pas se lancer dans des calculs bidons, on a toujours dit que si l'on faisait un sans-faute après cette grosse baffe qu'on a pris à Exeter on était qualifiés, et c'est toujours l'objectif. Ce sera une sorte de finale de la poule vendredi soir".

Benjamin Kayser (ASM Clermont) face à l'UBB - 8 janvier 2016
Benjamin Kayser (ASM Clermont) face à l'UBB - 8 janvier 2016 - Icon Sport
  • Swansea, redoutable à bien des égards

Poursuivants les mieux placés grâce à quatre points de bonus, les Ospreys n'avaient jamais rendu les armes à Clermont au match aller, battus de peu malgré quatre essais marqués. "Les deux équipes sont en course et la guerre des nerfs sera importante", prévient le coach Franck Azéma. "Le terrain est bon mais s'il pleut et qu'il y a du vent, il faudra être propre dans la discipline et sur les bases".

Franck Azéma (ASM Clermont) - janvier 2016
Franck Azéma (ASM Clermont) - janvier 2016 - Icon Sport

Le local de l'étape Jonathan Davies connaît bien la brume humide de Swansea. C'est un contexte hostile. Mais si on parvient à mettre notre jeu en place et que l'on est bien mentalement, on doit pouvoir gagner.

  • Invaincus depuis 7 ans en Coupe d'Europe à Michelin

Cette saison, les Clermontois se sont imposés cinq fois en déplacement, autant qu'à domicile. Malgré l'accroc à Exeter, ils peuvent légitimement prétendre à un succès vendredi au pays de Galles, qui les rapprocherait d'un quart de finale à domicile.

Jonathan Davies
Jonathan Davies - Icon Sport

Forts de leur expérience dans la compétition, ils savent que recevoir offre de vraies garanties. Les stats le rappellent: dans toute son histoire européenne, l'ASM n'a jamais perdu dans sa forteresse à ce stade de la compétition. "Bien sûr que cela aide de jouer à domicile, et nous devons tout faire pour remporter les deux prochains matchs", confirme Jonathan Davies.

  • Remobiliser la Yellow Army

Ces trois dernières saisons, les Auvergnats ont battu Northampton (37-5), Leicester (22-16) et Montpellier (36-14), portés à chaque fois par un stade à guichets fermés. Echaudés par les récentes défaites concédées face à Toulon et au Racing, les supporters de la Yellow Army rongent leur frein depuis le début de saison.

Et s'agacent d'une programmation qui rend leurs déplacements quasiment impossibles. A moins d'y laisser son stock de RTT, difficile d'aller pousser les Jaune et Bleu à Cardiff ou à Bordeaux un vendredi soir... Pour enfiler à nouveau leur maillot de 16ème homme, les fans Jaunards rêvent d'un nouveau quart à la maison. Il y a des habitudes à ne pas perdre.

David Strettle (ASM Clermont) - 8 janvier 2016
David Strettle (ASM Clermont) - 8 janvier 2016 - Icon Sport
0 commentaire
Vous lisez :