Magnus Lund - Biarritz - 28 avril 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
European Challenge Cup > - Biarritz

Biarritz: Magnus Lund n'a “jamais douté”

Biarritz: Magnus Lund n'a "jamais douté"

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/01/2014 à 17:02 -
Par Clément Mazella - Le 14/01/2014 à 17:02
Le Biarritz Olympique a enregistré un retour de marque la semaine dernière lors du déplacement à Oyonnax en Challenge Européen. Sur la pelouse de Charles-Mathon (défaite 28-24), le troisième ligne anglais Magnus Lund a jouer quatre-vingts minutes avec l’équipe basque, une première cette saison.

"Vraiment ça fait plaisir. Ça faisait trop longtemps que je n’avais pas joué. J’étais vraiment content de retrouver le groupe et même de faire le voyage, sourit Magnus Lund. Les sensations ont été bonnes. Le terrain était très lourd mais il a fait beau temps et ça a envoyé du jeu de partout. J’étais mort à la fin". Magnus Lund avait quitté ses coéquipiers le 2 août 2013 après un match de préparation à Aguilera contre Oyonnax. Le diagnostic n’avait rien d’alarmant puisqu’il devait soigner une déchirure au muscle soléaire du mollet droit. Finalement, au lieu de quelques semaines d’arrêt, le joueur aura connu cinq mois d’indisponibilité. "J’ai enchaîné la même blessure trois fois. Je pense que le muscle n’était pas près. J’ai voulu recommencer trop tôt. Cette fois on a vraiment pris le temps de soigner le mollet".

En cinq mois, le troisième ligne âgé de 30 ans aurait pu connaître des moments de doute. Fort d’une première expérience d’un retour réussi après une saison blanche en 2011-2012 (rupture ligament genou), il n’a "jamais douté". "J’ai confiance en moi et je sais que je suis capable de retrouver mon niveau d’avant", affirme-t-il.

En fin de contrat en juin prochain

Optimiste, le troisième ligne du BOPB a même trouvé les bienfaits d’une si longue absence: "ne pas jouer pendant longtemps ça m’a fait du bien. Je me sens frais mentalement". Si Magnus Lund a pu se recharger en ondes positives, on ne peut pas en dire autant de son club aujourd’hui lanterne rouge du Top 14 et promis à la relégation en Pro D2 après une première moitié de saison catastrophique. "C’est vrai que ce sera très très compliqué de se maintenir, juge-t-il. Je vais tout donner pour l’équipe, on ne sait jamais".

S’interroger sur l’avenir du Biarritz Olympique revient aussi à poser la question du futur individuel. Comme seize de ses coéquipiers, Magnus Lund voit son contrat arriver à son terme au mois de juin prochain. Poursuivra-t-il sa carrière à Biarritz ? Pour l’heure, le joueur affirme ne pas y penser et s’explique. "Dans ma tête, je suis concentré sur mon retour. J’ai juste envie de rejouer. Si tu commences à te prendre la tête avec des choses comme ça... Tu ne vas pas bien, tu viens à l’entraînement et tu fais les choses à moitié. Je me suis mis en tête de bien reprendre, de me mettre dans les meilleures conditions pour rejouer, pour enchaîner les matchs. En plus ce week-end on joue contre Sale, mon ancien équipe. En début de saison j’étais dégouté de ne pas avoir pu aller jouer là-bas. Je suis très content d’avoir repris maintenant pour pouvoir jouer contre eux".

 
 

commentaires


  • Jean Friedrich15/01/2014 12:51

    Magnus Lund est anglais !??

  • Gropitichat14/01/2014 18:39

    Il écrit par un francophone, l'article ? Relisez-vous, nom d'une pipe en bois !