Sam Gerber - Bayonne - 23 mars 2013 - Icon Sport
 
European Challenge Cup

Amlin Cup - Grenoble explose, Gerber s’amuse

Amlin Cup - Grenoble explose, Gerber s’amuse

Par Fabien Pomiès via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/12/2013 à 18:29 -
Par Fabien Pomiès via Midi Olympique - Le 09/12/2013 à 18:29
Si la compétition n’apparaissait pas comme une priorité pour le FCG, la déroute fait tout de même désordre. Quand, à la peine en championnat, les Basques profitaient de la scène européenne pour s’offrir un bol d’air bien frais, les Grenoblois ont eux lâché prise à domicile face aux Wasps. Tour d’horizon du week-end en Amlin challenge cup.
 

EN HAUSSE

Biarritz

Le Biarritz olympique a réalisé la belle opération de cette troisième journée européenne. En déplacement à Worcester, les hommes de Didier Faugeron ont ramené la victoire au Pays basque (19-15). Menés 0-12, ils ont su parfaitement réagir pour finalement s’imposer sur la sirène, grâce à un essai du troisième ligne aile, Tanguy Molcard. Les Biarrots sont désormais deuxièmes de la poule 1, à un point du leader, Sale.

EN BAISSE

Grenoble

Victorieux lors de la deuxième journée à Mogliano en Italie (32-20), les Grenoblois ont été corrigés à domicile 7-47 par les London Wasps. Les coéquipiers du Julien Caminati ont encaissé pas moins de sept essais face aux Anglais. Les hommes de Fabrice Landeau pointent à la troisième place de la poule 4, à neuf longueurs du premier. La réaction chez les Wasps est obligatoire ce week-end.

LE JOUEUR

Sam Gerber (Bayonne)

L’Aviron bayonnais s’est véritablement baladé ce week-end face à Viadana. A Jean-Dauger, les Bayonnais ont franchi par neuf fois la ligne d’en-but, portant le score à 63-7. Parmi les titulaires, Sam Gerber a été l’un des hommes clés du système bayonnais. Auteur de deux essais, le premier à la quinzième minute et le second à la 21e, il a également su faire jouer ses partenaires. Ce week-end, les Bayonnais tenteront de produire le même match, cette fois-ci en Italie.

L'ESSAI

Agustin Figuerola (Oyonnax)

Tout en malice, le demi de mêlée argentin a remis les siens dans la partie à la vingtième minute. Alors mené 6-7 à domicile par Sale, Oyonnax a réagi. Sur les 22 mètres, Agustin Figuerola a surpris son monde en jouant vite une pénalité. Il débordait en vitesse la défense anglaise et filait à l’essai. Son homologue ne pouvait le reprendre, il s’effondrait dans l’en-but et redonnait l’avantage à l’USO. Les hommes de Christophe Urios se sont finalement imposés 16-10, en grande partie grâce à cet essai.

LA STAT

1

Ce week-end, le Stade français a connu sa première défaite de la saison en Challenge européen. Après une large victoire 61-3 face aux Portugais du Lusitanos, les Parisiens s’étaient difficile imposés sur le terrain de Prato, 16-17. En déplacement chez les London Irish, les hommes de Gonzalo Quesada se sont inclinés 24-13 et ont cédé la première place de la poule 5 au profit des Anglais.

LA DECLA

Vincent Etcheto (Entraîneur, Union Bordeaux-Bègles)

"On s’est trouvé confronté à un rugby comme on n’a pas l’habitude de voir en Top 14. On n’a pas réussi à les ralentir dans les rucks alors qu’eux nous ont beaucoup ralenti les ballons. Pour ça, cette Coupe d’Europe nous sert car on est confronté à d’autres problèmes. Mais il n’y a pas eu de domination outrageuse. Il y a eu des occasions des deux côtés mais on est tombé sur une équipe plus mature, très efficace et le seul regret à avoir est que ce n’était pas insurmontable".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×