Challenge Européen

6e journée Amlin Cup - BOPB-Sale (7-9) - Biarritz, une qualification qui tombe à l'eau

Biarritz Olympique7 - 9Sale Sharks

Sur un terrain d'Aguilera impraticable, Biarritz a gâché de nombreuses occasions et s'est incliné devant Sale (7-9). Le BOPB est éliminé de la compétition.

 
Biarritz, une qualification qui tombe à l'eau - Rugby - Challenge EuropéenIcon Sport
 

Il n’y a pas eu de miracle ce samedi du côté du Pays Basque. Malgré une belle débauche d’énergie, et des occasions de marquer des essais, le Biarritz Olympique s'est incliné sur sa pelouse du stade Aguiléra face aux Anglais de Sale, sur le score étriqué de 9-7. Un match joué dans des conditions climatiques épouvantables, qui n’ont pas favorisé le jeu. Biarritz a dominé durant une heure, marqué le seul essai du match, mais a fini par manquer de lucidité en fin de rencontre. Le BOPB est éliminé du Challenge Européen.

Tout au long de la soirée, le sort a semblé s’acharner sur les Basques. Cela a commencé par le forfait de dernière minute du seconde ligne Erik Lund, souffrant, puis dès la première minute de jeu avec la sortie sur K.O. de son compère Josh Furno. Une deuxième ligne partie en fumée avant même que le match ne commence vraiment. Une situation compliquée, à laquelle les joueurs du président Serge Blanco se sont pourtant efforcés de faire face courageusement.

Biarritz se noie, Sale rafle la mise

La première mi-temps voyait les Basques dominer les débats, dans tous les secteurs du jeu. Présent dans le combat, solide en défense et avançant en mêlée fermée, Biarritz donnait des signes rassurant à son public, venu nombreux pour fêter le centenaire du club. Une domination franche récompensée par un essai de l’ailier américain Ngwenya, après une superbe diagonale au pied de Julien Peyrelongue (19e, 7-0). Les Anglais se contentaient de la botte de l’arrière Rob Miller pour limiter les dégâts sur pénalité (22e, 25e). Biarritz a eu les armes en fin de période pour enfoncer le clou, mais les mauls basques étaient contrés par des Anglais toujours à la limite de la règle. Autant dire que le score de 7-6 à la mi-temps ne reflétait pas vraiment la physionomie de la rencontre.

Ce manque criant de réalisme, le BO allait le payer très cher en fin de match. Avec un terrain de plus en plus compliqué à gérer, le jeu se cantonnait à du petit périmètre. Au menu de ces 40 minutes: des touches, des mêlées, des fautes de main, des chamailleries. De jeu, on n’en a vu point, ou si peu. Biarritz, à l’heure de jeu, commençait à payer physiquement les efforts consentis et perdait la lucidité nécessaire pour gagner ces matchs difficiles. Une accumulation de fautes qui permettait finalement à Miller de forcer la décision sur un dernier coup de pied (78e, 9-7 score final). Sale n’a mené dans ce match que 90 secondes en tout et pour tout mais repart avec la victoire, forçant du même coup Brive à jouer son quart de final européen à l’extérieur. Biarritz est éliminé, et va devoir se reconcentrer sur le championnat pour sauver sa tête. Triste centenaire.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |