Remi Bonfils - stade français Lusitanos XV - 10 octobre 2013 - Icon Sport
 
European Challenge Cup

1e journée Amlin Cup: Le Stade français bizute Lisbonne, Biarritz bégaye à Sale

Le Stade français bizute Lisbonne, Biarritz bégaye à Sale

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/10/2013 à 10:12 -
Par Rugbyrama - Le 11/10/2013 à 10:12
Opposés aux Portugais des Lusitanos XV, les Parisiens ont soigné leurs débuts en Challenge européen (61-3). A Sale, Biarritz a commencé par un revers (33-10).
 

Les trois premières rencontres du Challenge européen jeudi n'ont donné lieu à aucune réelle surprise avec, comme prévu, le large succès du Stade français devant les nouveaux venus des Lusitanos XV de Lisbonne (61-3) et un nouveau revers pour Biarritz, cette fois sur le terrain de Sale (33-10). Finaliste de l'édition 2012-13 et en plein renouveau dans le Top 14, le Stade français n'avait pas grand chose à craindre de Lisbonne.

La sélection des meilleurs joueurs portugais constituée à la hâte n'a résisté que quatre minutes avant de concéder un premier essai. Huit autres ont suivi, entrecoupés à la 40e min par une pénalité de Pedro Cabal, auteur des premiers points de son équipe en Challenge européen, les seuls du reste de la soirée. A noter les performances de Julien Arias et Jérôme Porical, tous les deux auteurs d'un doublé. Dans la poule 5, Paris a pris un excellent départ en attendant d'affronter les Italiens de Prato et surtout les London Irish.

Début compliqué pour les Biarrots

Même l'Europe ne réussit plus à Biarritz: le BOPB, vainqueur de l'épreuve en 2012 mais triste lanterne rouge du Top 14, a enregistré chez les Anglais de Sale sa 9e défaite de la saison, dont huit consécutives. Les Basques ont fait jeu égal avec les Sharks pendant dix minutes (3-3), avant que Joe Ford ne passe un drop, deux pénalités et deux transformations pour un essai de pénalité et un autre d'Ostrikov. Mené 26-3, Biarritz a sauvé l'honneur peu avant l'heure de jeu avec un essai de Van Staden. Avant d'encaisser un nouvel essai de pénalité, transformé par Danny Cipriani. Provisoirement derniers de la poule 1, les Basques devront se rattraper contre Oyonnax et Worcester.

Enfin, le duel 100% français entre Bayonne (13e du Top 14) et Grenoble (7e) semblait devoir être la rencontre la plus indécise, mais l'Aviron a pris rapidement les commandes pour mener 23-6 à la pause et s'est rassuré avec un total de quatre essais (37-6). Bonus à la clé pour les hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud. Dans la poule 4, Bayonnais et Grenoblois devront affronter également Viadana et les London Wasps.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×