Challenge Européen

Sébastien Taofifenua (Usap): "Se servir de cette joie"

Auteur du premier essai du match, le jeune pilier de Perpignan, Sébastien Taofifenua, était évidemment satisfait de la victoire de son équipe contre Toulouse vendredi en quart de finale du Challenge européen (30-19). Mais avant de se pencher sur la demie, il n'oublie pas qu'une rencontre capitale attend l'Usap dimanche contre Biarritz en championnat...  

 
S. Taofifenua: "Se servir de cette joie" - Rugby - Challenge EuropéenIcon Sport
 

Quelle saveur vous laisse ce succès en quart de finale ?

Sébastien TAOFIFENUA: C'est vraiment génial. Je peux vous assurer qu'après le match, dans le vestiaire, tout le monde était très content. C'est le genre de victoire qui rapproche le groupe car elle a été acquise grâce à une grosse défense. Il fallait beaucoup de mental pour tenir dans le dernier quart d'heure, à quatorze contre quinze, même si on menait au score. Il a fallu cravacher. Surtout qu'après la défaite contre Castres à domicile, on avait le moral en berne. Il faut se servir de cette joie pour préparer au mieux la réception de Biarritz en championnat.

Une réception capitale pour assurer la septième place. Mais pour accéder à la prochaine H Cup, la voie du Challenge européen n'est-elle pas plus accessible ?

S.T: Le championnat n'est pas fini et on va continuer d'y croire. Après, on peut bien sûr se projeter sur la demi-finale de Challenge (le vendredi 26 avril contre le Stade français, NDLR). 

A titre personnel, vous avez encore inscrit un essai contre Toulouse...

S.T: Oui, je suis ravi d'avoir marqué d'entrée. Comme à son habitude, l'équipe a produit du jeu et j'en ai profité. C'est mon quatrième essai de la saison. Cela fait beaucoup pour un pilier mais marquer n'est pas forcément mon but.

Le point noir de ce match, c'est que vous avez perdu Nicolas Mas, votre capitaine, sur blessure. Comment avez-vous vécu sa sortie prématurée ?

S.T: Cela nous a mis un coup au moral de voir Nico rester au sol et sortir. Mais il faut souligner la prestation remarquable de Kisi Pulu, qui est entré à sa place. Comme toujours. On a encore connu plusieurs blessures sur ce match mais maintenant, il ne reste plus beaucoup de rendez-vous et ça va se jouer au mental. Je sais que nous avons un effectif assez garni et comme on le fait depuis le début de saison, on va s'appuyer sur tout le monde.   

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |