David MELE - perpignan stade français - 21 avril 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Mélé (Perpignan): "Ecrire une petite page de l'histoire du club"

Mélé: "Ecrire une petite page de l'histoire du club"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/01/2013 à 09:56 -
Par Rugbyrama - Le 17/01/2013 à 09:56
Ce jeudi soir, à l'occasion de l'ultime journée de la phase de poule du Challenge européen, Perpignan reçoit les modestes Italiens de Rovigo. Les Catalans ont besoin d'un succès bonifié pour s'assurer un quart de finale à domicile dans la compétition. Pour David Mélé, avant de basculer sur la réception de Clermont en championnat qui reste la priorité, l'objectif est donc très clair... 

Quelle est votre ambition face à Rovigo ?

David MELE: C'est la victoire et le bonus offensif. Il ne faut pas le cacher. Ce serait malhonnête de dire qu'on vise autre chose car l'équipe a besoin de ce bonus pour assurer sa qualification et disputer un quart de finale à domicile. Les coachs ont mis en place une équipe qui aura à coeur de plier le match au plus vite pour ensuite pouvoir se relâcher un peu, effectuer des remplacements et recharger des batteries vidées en partie ces derniers temps.

En quoi ce Challenge européen est-il bénéfique pour vous ?

D.M. : Il fait du bien car cette compétition permet de sortir de la pression du championnat. Nous avons un objectif clair en Top 14 qui est de finir dans les six premiers. Nous en sommes capables mais d'autres aussi. Et tous les week-ends, il faut s'accrocher, se battre. En Challenge, on peut affronter quelques équipes moins réputées qu'en championnat et souffler. Et puis, cela offre la possibilité de faire tourner l'effectif, de donner du temps de jeu à certains qui en manquent. Enfin, une coupe d'Europe, cela reste important. Tout le monde rêve d'une accession en phases finales. Car à partir de là, c'est l'occasion d'écrire une petite page de l'histoire du club.

Sachant que l'objectif prioritaire reste la réception de Clermont vendredi prochain...

D.M. : Sur les trois semaines, à savoir les deux de Challenge et la prochaine, l'objectif a toujours été clair et précis. C'était de se préparer au mieux pour la réception des Clermontois. Eux ont eu un gros match contre Exeter. Nous, nous devrions avoir deux rencontres plus faciles. Est-ce la meilleure façon de préparer la réception de Clermont ? Je ne sais pas, je le dirai après le match. Mais ce que je sais, c'est que nous aurons besoin de points. Perpignan doit montrer qu'il reste fort à domicile. Il faut tout faire pour enclencher de nouveau la marche avant en championnat, débuter notre remontée espérée et intégrer les six premières places du classement.