Brian O'Driscoll - leinster - 20 octobre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Leinster: O’Driscoll prolonge le plaisir

O’Driscoll prolonge le plaisir

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 16/05/2013 à 15:44 -
Par Midi Olympique - Le 16/05/2013 à 15:44
A 34 ans et après avoir cumulé 125 sélections avec le XV du Trèfle, le centre du Leinster Brian O’Driscoll a décidé de prolonger son contrat avec la fédération irlandaise d’une saison. L’inusable "BOD" foulera donc les terrains jusqu’en juin 2014.

Il ne pouvait pas partir comme cela. Il ne voulait pas partir comme cela, sur une défaite face à l’Italie, le 16 mars dernier, dans le cadre du Tournoi (22-15). Une sortie manquée, entachée d’un carton jaune reçu à la demi-heure de jeu. Bref, une sortie indigne du joueur. Voilà pourquoi "BOD" a souhaité se donner une deuxième chance, et faire gonfler encore un peu son nombre de sélections avec l’équipe d’Irlande, histoire de marquer encore un plus profondément l’histoire du rugby irlandais. Gageons qu’il l’a déjà fait : douze ans de carrière internationale, trois Coupes du monde, un grand chelem, 125 sélections, 46 essais. En club, son palmarès est non moins impressionnant : véritable patron du Leinster, O’Driscoll a levé la Heineken Cup à trois reprises, et remporté deux fois la Ligue Celte. Et ce n’est pas fini.

Toujours vert !

"Je voudrais remercier ma fédération et le Leinster pour m’avoir donné le temps nécessaire pour envisager mon avenir et discuter de toutes les possibilités avec ma famille". Car la décision de l’international se fit attendre... en avril, il laissait planer le doute: "Personne ne sait encore ce que sera l’acte final de ma carrière. Je veux juste me concentrer pour bien finir cette saison et voir comment les choses se déroulent. Je prendrai ma décision après. […] Rien ne presse. Je vais regarder comment les choses se déroulent avant de considérer tout cela en juillet".

O’Driscoll n’aura finalement pas attendu juillet. Dévoré par la passion, requinqué par une convocation avec les Lions britanniques (sa quatrième, après 2001, 2005 et 2009) par la perspective d’un nouveau titre européen à placer au-dessus de son armoire (l’Amlin Cup, ce vendredi soir), le Leinsterman a rempilé. Avec la bénédiction de l’ensemble du rugby irlandais, of course: "C’est génial que Brian continue de jouer", se félicitait le nouveau sélectionneur de l’Irlande, Joe Schmidt, son entraîneur au Leinster. "Il est un modèle pour les joueurs. Pas seulement en match, mais aussi sur les terrains d’entraînement. Il a très bien joué cette année, et les autres joueurs continuent d’apprendre de lui. Je sais que chacune des équipes dans lesquelles il évolue tirent autant avantage du joueur de rugby et de l’homme". Au plus grand bonheur des supporters irlandais...

 
 

commentaires


  • TrevorBrennan17/05/2013 12:49

    Correction important: Le titre de l'equipe est les Lions britanniques et irlandaises.....une distinction essentielle pour les jouers en verts qui sont impliques

  • carlos spencer17/05/2013 07:04

    Il va encore pourrir la vie de ses adversaires pendant une année ... Quel joueur !!

  • Francoislefrancois16/05/2013 23:48

    In BOD we trust