Alexandre - Grenoble Stade français - 12 janvier 2013 - Icon Sport
 
Challenge Européen

FCG-Stade français (15-9): L'orgueil de Grenoble

L'orgueil de Grenoble

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/01/2013 à 12:36 -
Par Rugbyrama - Le 13/01/2013 à 12:36
Battus au match aller par le Stade français et quasiment éliminés de la compétition, les Grenoblois ont pris leur revanche sur les Parisiens ce samedi (15-9).
 

Battus au match aller par le Stade français, les Grenoblois ont pris leur revanche ce samedi. Dans un match tendu, terne et sans réelles occasions, les Isérois l'ont emporté grâce à la botte du jeune demi de mêlée, Clément Darbo. Duel de buteurs donc, lors du premier acte, mais peu de jeu. Il a fallu attendre les dernières minutes de cette première période pour voir enfin la première occasion d'essai. Elle fut en faveur des Parisiens, suite à un mouvement d'envergure et de nombreux temps de jeu. Le troisième ligne, Antoine Burban héritait du ballon le long de la ligne de touche avant de plonger dans l'en-but. Mais Luke Pearce, l'arbitre de cette rencontre, refusait justement l'essai après avoir fait appel à l'arbitrage vidéo. Les deux équipes rejoignaient donc les vestiaires sur un score de parité 6-6.

Le Stade rate le coche

La seconde période voyait les hommes de David Auradou prendre de nombreuses initiatives mais en vain. La défense iséroise, bien en place, a fait ce qu'il fallait pour contenir et contrer les nombreuses offensives des Stadistes. Avec un brin de réussite, le match aurait pu tourner à l'avantage des Parisiens si le jeune Nicolas Garrault n'avait pas été devancé par l'excellent Tuculet sur un ballon contré (44e). Les Franciliens ont manqué le coche. Sur une des seules occasions d'essai iséroises, Jérome Fillol écopait logiquement d'un carton jaune pour une position de hors-jeu. Darbo, en réussite, permettait ainsi à son équipe de prendre l'avantage au score à la 61e minute. Un avantage que les Grenoblois parviendront à conserver jusqu'à la fin de la rencontre. Les hommes de Fabrice Landreau regretteront sans doute ce match perdu sur tapis vert face aux London Welsh en décembre dernier pour raisons administratives. Grâce à ce succès, les Isérois préservent leur invincibilité à domicile et conservent surtout une maigre chance de qualification. Il leur faudra pour cela décrocher un succès bonifié face au London Welsh la semaine prochaine et espérer dans le même temps un faux pas à 0 point des Parisiens. En effet, le Stade Français n'aura de son coté besoin que d'un point samedi prochain pour acter sa présence en quart de finale du Challenge européen pour la troisième saison consécutive.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×