Pierre Rabadan - 02.03.2013 - Stade Francais Clermont - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Challenge Européen, Stade français: la qualif' ou l'ennui

Stade français: la qualif' ou l'ennui

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 03/04/2013 à 08:58 -
Par Midi Olympique - Le 03/04/2013 à 08:58
Humilié par Toulon le week-end dernier à Lille (11-43), le Stade français s'apprête à vivre trois dernières journées de Top 14 sans enjeu. Opposés à Bath en quart de finale de Challenge européen, ce dimanche, les Parisiens pourraient trouver en cette compétition l'occasion de rompre avec la monotonie.
 

Avec dix-neuf points d'avance sur Agen, treizième et première équipe dans la zone rouge, et dix-sept de retard sur le Racing-Métro et Montpellier, virtuels barragistes, force est de constater que le Stade français n'est pas étouffé par les objectifs sportifs à trois journées de la fin du championnat. Partant de ce principe, comment aborder la rencontre de dimanche à Bath autrement qu'en voyant là l'occasion de donner davantage de saveur à la fin de saison parisienne?

Le troisième ligne Pierre Rabadan concédait d'ailleurs bien volontiers à l'issue de la débâcle face à Toulon que sa formation "est obligée par défaut de se consacrer au Challenge européen jusqu'à la fin de la saison." Objectif par défaut, mais objectif quand même donc qui prendra source au Recreation Ground dimanche face à l'actuel sixième du championnat anglais.

Un parcours du combattant

L'Europe réussit d'ailleurs très bien au club de Thomas Savare cette année, puisque seule une défaite à Grenoble est venue priver les Parisiens d'un parcours sans faute dans une phase de poule où ils étaient également opposés aux London Welsh et aux Italiens de Prato.

Reste que le défi des Stadistes dans cette compétition s'annonce titanesque, puisque les Anglais n'ont toujours pas perdu en Challenge cette saison. De plus, même en cas de victoire, les Parisiens hériteront en demi-finale d'un nouveau déplacement, cette fois chez le vainqueur de la rencontre Perpignan-Toulouse. Un véritable parcours du combattant donc, mais le jeu en vaut largement la chandelle comme le confirme Pierre Rabadan: "j'espère que l'on va récupérer des blessés pour cette rencontre, car on se déplace vraiment à Bath pour remporter ce quart de finale."

 
 

commentaires


  • goloum1105/04/2013 02:01

    Beaucoup de blessés et peut être une certaine lassitude Toujours très satisfaisant de taper une équipe anglo saxonne ! Allez le Stade

  • pays5003/04/2013 18:51

    erreur. deux victoires en challenge.............

  • chalaltds03/04/2013 14:04

    c'est n'importe quoi cet article ... ils manquent pas d'air au SF ils n'ont rien gagné à l’extérieur cette année et là ils vont gagner à bath ...