Challenge Européen

Challenge européen: Perpignan et le Stade français vers les quarts

Tour d'horizon des cinq poules du Challenge européen après la quatrième journée. Seuls Perpignan et le Stade français se dirigent vers les quarts de finale, mettant un bémol à la domination anglaise dans cette compétition.

 
Perpignan et le Stade français vers les quarts - Rugby - Challenge EuropéenIcon Sport
 

Poule 1 : la petite embellie de Mont-de-Marsan

Les Montois ont empoché, vendredi, une troisième victoire en quatre rencontres, après le succès au Racing-Metro et la victoire à Musard. Grâce à Pic et Ryder, les Landais ont une nouvelle fois dominé l'UBB (18-7), offrant à leur public une première victoire à domicile. Le Stade montois pointe à la troisième place avec neuf points et la lanterne rouge Bordeaux compte toujours une seule unité. Dans le duel 100 % anglais pour la première place, Gloucester a écrasé les London Irish et s'envole vers les quarts.

Poule 2 : Perpignan a pris l'avantage

Après sa défaite in extremis à l'aller (22-21), l'Usap devait impérativement emporter la revanche face à Worcester. Mission accomplie, sans brio, Andy Goode et ses coéquipiers obtenant un point de bonus défensif (13-6). Les Catalans ont profité d'un essai opportuniste de Haughton pour prendre les commandes de la rencontre avant de résister au timide sursaut anglais. Les deux équipes comptabilisent 15 points mais l'Usap prend l'avantage au nombre d'essais marqués dans les confrontations directes. Les Perpignanais devront réaliser le plein face à Guernika et Rovigo pour valider leur ticket pour les quarts. A domicile ? Ce devrait être juste...

Poule 3 : Bayonne a craqué

Contraints à l'exploit après leur nul à Jean-Dauger (13-13), les Bayonnais n'ont pas démérité à Londres. A dix minutes de la fin, les Basques se trouvaient encore à l'affût, à quatre points des Wasps. L'essai assassin de Masi à la 73e minute a enterré leurs espoirs de victoire. Et de qualification ? Avec cinq points de retard sur les Londoniens, l'Aviron doit désormais escompter un miracle: dix points en deux matchs de leur côté, une victoire non bonifiée des Wasps face à Mogliano puis une défaite à Newport.

Poule 4 : Agen, l'honneur est sauf...

Après avoir touché le fond à Bucarest (22-25), Agen a au moins relevé la tête en s'imposant 39 à 9, vendredi. Mais les Lot-et-Garonnais n'ont pas franchement convaincu. Ils ont en effet attendu la deuxième période pour creuser l'écart après un premier acte médicore (13-6). Le point du bonus offensif obtenu à la 70e minute constituant un minimum syndical face à un adversaire de cet acabit. Au classement, le SUALG repasse devant Bucarest, à la deuxième place, très loin de Bath, auteur d'un cavalier solitaire avec 20 points et quatre victoires bonifiées.

Poule 5 : la série du Stade français, la réponse de Grenoble

Les Parisiens ont poursuivi leur grand chelem et leur tour de France victorieux en dominant Prato (29-6) au Mans, jeudi. Ils ont signé une prestation mitigée avec un bonus offensif obtenu sur le tard grâce à deux essais de Sinzelle et Fainifo dans les dix dernières minutes. Avec 19 points, le Stade français caracole en tête de cette poule et peut légitimement prétendre à un quart de finale à domicile (deuxième meilleur bilan provisoire derrière Bath). Après avoir perdu le gain de son succès bonifié face aux London Welsh sur tapis vert, dans la semaine, le FCG a signé la plus belle des réponses en empochant cinq points à Londres. Comme un symbole, le pilier Taukeihao, à l'origine de la pénalité infligée à Grenoble (il avait été aligné sans être inscrit sur les listes ERC), a aplati l'essai du bonus. Avec 11 points, le FCG ne peut plus prétendre à la qualification mais a prouvé sa force de caractère sur la scène européenne.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |