Mathieu BASTAREAUD / Bernard LAPORTE - 17.12.2011 - Toulon / Newcastle - Icon Sport
 
Challenge Européen

Toulon sur tous les fronts

Toulon sur tous les fronts

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/05/2012 à 12:14 -
Par Rugbyrama - Le 17/05/2012 à 12:14
Qualifié pour les barrages en championnat, Toulon doit avant cela disputer la finale du Challenge européen contre Biarritz vendredi (21h). Deux compétitions dans lesquelles les Varois comptent aller jusqu’au bout. Au risque de tout perdre ?
 

Chargée ! La fin de saison du RCT s’annonce des plus denses. Et cela commence dès vendredi avec la finale du Challenge européen face à Biarritz. Viendra ensuite le barrage contre le Racing-Metro. Deux semaines durant lesquelles les Varois pourront assouvir leur soif de titre. Ils peuvent aussi tout perdre. Les Toulonnais ont d’ores et déjà rempli leur objectif: se qualifier pour le barrage. Mais ils ne veulent pas s’arrêter là, à l’image du manager Bernard Laporte: "Je veux que soyons ambitieux. Je veux que nous ayons envie de tout dévorer et d’aller le plus loin possible". C’est pourquoi le match contre Lyon, samedi dernier, fut en quelque sorte une répétition générale avant les échéances futures. La première étant la finale du Challenge. Le staff a aligné dans le Rhône une équipe proche de celle qui débutera vendredi soir pour donner du rythme aux titulaires. Malgré quelques difficultés dans le jeu, Toulon a poursuivi sa série de trois matchs sans défaite. "Cela prouve que les joueurs sont investis dans tous les matchs", déclarait après la rencontre le demi de mêlée Fabien Cibray. Une dynamique importante avant d’aborder les matchs couperets.

Laporte: "Nous savons que l’objectif est le Top14"

La deuxième échéance est ce fameux "quart de finale" face au Racing. Une échéance bien plus importante aux yeux de Bernard Laporte: "Nous avons deux gros matchs à livrer avec d’abord cette finale mais nous savons que l’objectif est le Top 14." Une finale de Coupe d’Europe qui laissera forcément des traces à une semaine du barrage alors que les Franciliens, eux, auront deux semaines sans compétition.

La fraîcheur, élément si important après une longue et éprouvante saison. La gestion de l’effectif, voilà le défi que devra relever le staff varois. Mais surtout, le RCT disputera cette partie dans son antre de Mayol. Pour l’ex-entraîneur du XV de France, offrir ce match aux supporters était primordial: "On leur devait, nous avons un public merveilleux qui nous pousse, qui nous aide. C’est un réel bonheur de jouer devant eux". Une joie que les supporters entendent bien retrouver en cas de qualification pour les demi-finales... mais peut-être qu’avant cela, il trouveront une autre source d’allégresse en cas de couronnement européen.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×