Challenge Européen

Biarritz en ordre de marche

A deux jours de la finale de Challenge européen opposant le club basque à Toulon, l’encadrement du Biarritz olympique a communiqué un XV de départ sans surprise, mais avec quelques originalités. Décryptage.

 
Le BO en ordre de marche - Rugby - Challenge EuropéenIcon Sport
 

Pour ce dernier match de la saison, le staff biarrot a appliqué un principe simple : celui de l’homme en forme, capable de résister au mieux au rythme et à la puissance des Toulonnais de Bernard Laporte. En première ligne, la fraîcheur d’Yvan Watremez a été préférée à l’expérience de Sylvain Marconnet, qui jouera son dernier match de rugby. La complémentarité des deux joueurs a logiquement poussé hors du groupe Fabien Barcella, qui ne se sera décidément jamais revenu à sa forme optimale. A droite, le pilier sud-africain Eugène Van Staden débutera, et sera remplacé par la bonne pioche de la saison biarrote, le pilier argentin Francisco Gomez-Kodela. Au talon, la titularisation d’Arnaud Héguy est également logique : lanceur précis, plaqueur opiniâtre et joueur agressif dans les rucks, Héguy sera suppléé en cours de partie par Benoît August.

En deuxième ligne, le pack biarrot pourra compter sur le retour de Jérôme Thion, apte mais préservé la semaine dernière, qui devrait apporter de la fraîcheur. Il sera accompagné du puissant samoan Pelu Taele qui a fait de gros progrès sur le plan de la discipline. En troisième ligne, les deux jeunes flankers, Wenceslas Lauret et Benoit Guyot, voient leur investissement de la saison récompensé par cette finale. Dans le couloir, le capitaine Imanol Harinordoquy apportera son expérience et son savoir-faire des grands rendez-vous. Le très prometteur Tala Gray, 20 ans, débutera sur le banc mais pousse l’international tricolore Raphaël Lakafia, autre naufragé du Mondial, hors du groupe.

Derrière, quelques ajustements

Sans surprise, la charnière Yachvili/Peyrelongue est associée. Le premier apportera sa justesse dans le jeu et sa précision au pied tandis que le second, à nouveau mordant depuis plusieurs mois, pilotera les lignes arrière biarrotes. Au centre, la paire formée par Damien Traille et Jean-Pascal Barraque, alignée depuis deux rencontres, a séduit. Traille, en deuxième ouvreur, donne le tempo à l’attaque Rouge et Blanc et constitue une présence rassurante pour Barraque qui s’affirme peu à peu. Patrice Lagisquet disposera également des options Marcelo Bosch (centre et ouvreur) et Charles Gimenez (centre ou aile). À l’aile droite, on trouve l’insaisissable ailier américain Takudza Ngwenya. A l’aile gauche figure en revanche l’Australien Dane Haylett-Petty, décidément polyvalent. Après avoir été aligné à l’arrière et au centre, il apportera sa puissance sur l’aile. Enfin, les Biarrots pourront compter sur le retour d’Iain Balshaw, enfin remis de blessure. Un retour qui arrive à point nommé, et résultat d’une gestion harmonieuse qui permet au BO de compter sur la quasi-totalité de son effectif pour aborder ce match capital, synonyme, en cas de victoire, de titre et de qualification pour la H Cup.

Le XV de départ biarrot: Balshaw; Ngwenya, Barraque, Traille, Haylett-Petty; (o) Peyrelongue, (m) Yachvili; Lauret, Harinordoquy (cap.), Guyot; Taele, Thion; Van Staden, Héguy, Watremez.

Remplaçants: August, Marconnet, Gomez-Kodela, E. Lund, Gray, Bosch, Gimenez, Bolakoro.

 

 - Eurosport@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |