marc baget bayonne 2011-2012 - Icon Sport
 
Challenge Européen

Elissalde réussit sa première

Elissalde réussit sa première

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/12/2011 à 23:05 -
Par Rugbyrama - Le 10/12/2011 à 23:05
Jean-Pierre Elissalde et Bayonne sont venus à bout des Wasps (19-11) en Challenge européen. Yoann Huget a marqué le seul essai de la partie en première période. Les Basques se rassurent et prennent une option sur la qualification. Ils se déplaceront chez ce même adversaire la semaine prochaine.
 

Dire que la semaine de Bayonne a été agitée est un bel euphémisme. Les Basques abordaient cette rencontre avec une réelle envie de valider la stratégie souhaitée par le tout nouveau président Alain Afflelou. Le président de l'Aviron voulait voir ses cadres à l'œuvre et il ne fut pas déçu. Après quelques minutes brouillonnes, les coéquipiers de Marc Baget prenaient les commandes de la partie. Mené 6-3 à la suite de deux pénalités de Robinson, Bayonne s'en remettait au talent de Yoann Huget. Le trois quarts aile international réussissait à s'engouffrer dans un espace vide après plusieurs appels autour de Boyet. Sa vitesse faisait ensuite le reste face à Hugo Southwell (18e). L'ailier sortait malheureusement quelques minutes plus tard, touché à une cuisse dans un choc avec Flutey. L'ancien Briviste était dans tous les mauvais coups, son début de bagarre avec Mazars était sanctionné d'un carton jaune (29e). L'Aviron en profitait pour marquer trois points de plus en supériorité numérique (39e), les charges de Phillips et la bonne tenue de Rokocoko avaient raison de la défense londonienne.

Plaquage cathédrale de Robinson

Les Basques accentuaient leur avantage au retour des vestiaires. Boyet continuait sa bonne tenue au pied, les Anglais poursuivaient eux avec leur indiscipline. Robinson écopait d'un nouveau carton jaune après un plaquage cathédrale sur le demi d'ouverture français. Les hommes de Jean-Pierre Elissalde se contentaient de gérer leur avance au tableau d'affichage, ils profitaient également de la maladresse adverse. Simpson ratait une pénalité facile en face des poteaux (60e) dans l'un des tournants de cette partie. Les Wasps cherchaient systématiquement la touche et ils marquaient juste avant le coup de sifflet final après un bon lancer. Robinson remisait intelligemment dans l'axe pour Davies, le trois quarts aile anglais faisait parler sa vitesse mais aplatissait près du coin droit (79e). Excentré, Robinson ratait finalement la transformation du point de bonus défensif.

La première place pas encore jouée

Jean-Pierre Elissalde n'a peut-être pas appris grand chose de cette rencontre mais il aura vu ses hommes se battre et ramener une victoire importante dans la course au Challenge européen. Les Basques prennent la tête de leur poule avant un déplacement qui s'annonce périlleux la semaine prochaine à Londres. Les Wasps n'ont pas montré grand chose en France si ce n'est quelques fulgurances bien menées par l'ouvreur Robinson. La première place du groupe n'est pas encore jouée mais Bayonne s'est rassuré en vue des prochaines échéances. Et c'est bien le plus important pour le tout nouveau manager général de l'Aviron.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×