Terminé
0
17
-
25
0
21:00
12/05/17
BT Murrayfield Stadium
2Essais
2Transformations
1Pénalités
0Drops
Essais
Transformations
Pénalités
Drops
Essais3
Transformations2
Pénalités2
Drops0
Challenge Cup • Finale
  • 2nde période
  • Gloucester Rugby
  • Stade Français
  • 1ère période
  • Gloucester Rugby
  • Stade Français
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Gloucester Rugby - Stade Français
Challenge Cup - 12 mai 2017

Challenge Cup - Suivez en live la rencontre de Rugby opposant Gloucester Rugby et Stade Français. Ce match se déroule le 12 mai 2017 et débute à 21:00. Rugbyrama propose pour cette rencontre un suivi en direct permettant de connaître l'évolution du score et les actions importantes.


Vous avez également la possibilité de donner votre avis sur le match en votant ci-dessous: qui va gagner la rencontre entre Gloucester Rugby et Stade Français ? Avant la rencontre, nous vous proposons également de lire des articles relatifs à ces deux équipes de Rugby.
Consultez la fiche détaillée pour Gloucester Rugby, ainsi que celle pour Stade Français. Découvrez également toute l'actualité du Rugby: calendrier, résultats et classements.

    
30
Thomas Gourdin
Temps forts 
 
 Supprimer
23:05 

Merci de nous avoir suivis ! Rendez-vous dès à présent sur Rugbyrama pour les analyses complètes de cette rencontre. Demain, à 18 heures, place à la finale de la grande coupe d'Europe qui opposera Clermont aux Saracens !

L'essai de Geoffrey Doumayrou (Stade français) face à Gloucester - 12 mai 2017
23:04

Si le stade français achève la rencontre avec 61% d'occupation, les statistiques sont relativement équilibrées dans cette partie. La discipline et le rouleau compresseur que fut la mêlée parisienne sont sans doute les deux principaux facteurs de la victoire.

23:01 

Ni la mauvaise entame de saison, ni le projet de fusion avec le Racing n'auront eu raison de ce groupe parisien, de cette aventure humaine qui va à coup sûr rester dans l'histoire du rugby français.

23:00

Malgré une saison de galères et de doutes, le Stade français va garnir sa vitrine du premier trophée européen de son histoire ! Une victoire acquise dans la douleur face à des Anglais accrocheurs, pas passés loin de doucher les Parisiens comme ils avaient fait avec les Rochelais en demi-finales. Dominateurs mais très imprécis, les hommes de Gonzalo Quesada ont dû attendre la dernière ligne droite pour faire la différence. Qui l'aurait cru il y a deux mois ?

22:58

LE STADE FRANCAIS EST CHAMPION D'EUROPE !!!!!

80e 

La sirène a rententi, on y est !

79e

Burns transforme très vite. 25-17.

78e

ESSAI DE GLOUCESTER !! Profitant d'un certain relâchement dans la défense parisienne, Dawidiuk entretient un maigre espoir en accélérant sur 30 mètres et en envoyant Moriarty à dame !

77e 

L'norme plaquage de Waisea sur Sharples ! Les Anglais sont maintenus dans leurs 22 mètres !

76e 

Jonny May tente de sonner la révolte pour les Cherries and White. Mais l'ailier est vite canalise et même Laidlaw, KO debout, en perd son rugby. Plus que quatre minutes !

75e

Ca passe pour Steyn ! 25-10 ! Les Anglais vont devoir marquer trois fois en cinq minutes pour revenir ! C'est presque mission impossible pour eux !

74e 

Nouvelle mêlée désossée par le pack parisien. Quelle performance des avants parisiens ! Et nouvelle pénalité à venir pour Steyn à 40 mètres face aux poteaux.

73e

Alors que Bonfils cède sa place à son tour, on commence à se féliciter sur le banc du Stade français. Il va falloir tenir 8 minutes encore, mais ça commence à sentir bon !

72e

Steyn transforme. Le premier titre européen du Stade français se rapproche ! 22-10.

71e

ESSAI DU STADE FRANCAIS !! L'exploit de Geoffrey Doumayrou !!! Alors que Dupuy venait d'ouvrir au large, le centre place un crochet intérieur phénoménal pour éliminer deux adversaires, avant de mettre les cannes et d eslalomer dans la défense jusqu'à l'en-but ! Il s'offre un plongeon bien mérité pour célébrer cette action sensationnelle !!

70e

Au tour de Dupuy d'entrer en jeu, à la place de Genia qui aura dû serrer les dents depuis 30 minutes.

69e

En revanche, Morne Steyn reste court sur sa tentative de pénalité en coin. Toujours 15-10, le Stade français ne parvient pas à se mettre à l'abri !

69e 

Venu empêcher la sortie du dégagement de Laidlaw en touche, Waisea est plaqué en l'air par Jonny May. Un coup de sifflet un peu généreux de M. Lacey. Pour une fois, on ne va pas s'en plaindre !

68e 

Cette fois, devant son en-but, la mêlée anglaise tien bien. Mais les Cherries and White peinent toujours à sortir de leur camp.

67e

Touché à l'épaule droite sur la dernière action, Pyle céder sa place à Alberts. Plisson est quant à lui relayé par l'expérimenté Morne Steyn.

66e 

Pyle ! Suite à une énrme récupération de Parisse sous une chandelle de Plisson, genia écarte vers son deuxième ligne qui emporte trois joueurs dans son élan... Mais finit par échapper le cuir.

65e 

Aïe. A trop vouloir bousculer le pack anglais, la mêlée parisienne est sanctionnée d'un bras cassé pour avoir anticipé la poussée.

64e 

La combinaison parisienne en touche est bonne mais, sur le renversement, Waisea commet l'en-avant. La mêlée à venir n'est toutefois pas une mauvaise chose pour Sergio Parisse et sa bande.

63e 

Pyle se fait arracher le cuir en chargeant à l'entrée des 22 mètres mais Gloucester est acculé sur son en-but par une défense parisienne ultra-agressive ! Il faut la sérennité de Laidlaw pour parvenir à dégager son camp. Mais l'Écossais ne trouve qu'une toute petite touche.

62e

L'ex-international anglais Twelvetrees fait son entrée au centre de l'attaque de Gloucester.

61e 

Et la mêlée parisienne qui obtient une nouvelle pénalité ! M. Lacey commence à s'agacer et rappelle les Anglais à l'ordre. Plisson, lui, en profite pour trouver la touche sur les 22 mètres adverses.

60e

Raphaël Lakafia fait son entrée en lieu et place d'Antoine Burban.

58e

En coin, Plisson manque la transformation. Mais le Stade français vire en tête ! 15-10.

57e

ESSAI DU STADE FRANCAIS !!! Cette fois, l'interception assassine est parisienne et c'est Danty qui file en terre promise !! Monté en pointe, Camara tend le bras devant Burns, dévie le ballon et parvient à l'attraper in extremis pour lancer Bonneval qui écarte vers Danty pour une course victorieuse !

56e

Marshall tout près de crucifier le Stade français !!! Toute la défense parisienne se fait surprendre par un coup de pied à suivre de Laidlaw. Bonneval voit Marshall surgir devant lui pour prolonger au pied... Mais l'arrière a trop poussé le ballon et aplatit... 5 centimètres après la ligne du fond du terrain. C'était chaud !!

54e 

Le jeu est très haché depuis quelques minutes. Mais quelle intensité dans le combat !

52e 

Oh le ballon gagné à la poussée par les Parisiens ! C'est vite joué vers l'extérieur... Où May est tout près de refaire le coup de la première période en interceptant. Mais cette fois, Danty veillait pour empêcher l'ailier de s'en aller tout seul.

51e 

Les Cherries and White défendent bien sur Pyle et parviennent à lui arracher le cuir. Gros effort de la paire de centres Atkinson-Scott sur cette action. Mais les Anglais vont devoir négocier une mêlée près de leurs 22 mètres.

50e 

Encre une chandelle un peu longue de Plisson. Marshall est impeccable pour marquer l'arrêt de volée à la retombée. En revanche, il dvéisse son dégagement qui sort en touche à moins de 40 mètres de la ligne anglaise.

49e

A 40 mètres légèrement à gauche des perches, Plisson manque l'opportunité de donner pour la première fois l'avantage à son équipe ! Toujours 10-10.

48e 

Le jeu au pied rasant de Burns est anticipé et contré par Danty. Burban se précipite surle cuir... et obtient une pénalité dans le regroupement suivant.

47e 

Le cuir reste toujours dans les mains parisiennes... Jusqu'à une approximation qui permet à Hibbard de rendre la possession à son équipe sur ses 30 mètres.

46e 

La longue diagonale au pied de Plisson est dévissée. Mais les Cherries and White se précipitent, jouant rapidement et perdant immédiatement le cuir.

45e 

La passe de Danty man ajustée ! Dans la continuité, le Stade français accélère sur l'aile opposée. Mais la transmission vers Camara en bout de ligne ne trouve pas preneur.

44e 

Belle séquence entre Ross et Bonneval sur l'aile droite suite à un ballon récupéré avec un peu de réussite par Doumayrou sous une chandelle de Plisson. L'offensive parisienne se poursuit.

43e

Gloucester va de nouveau évoluer à 15. Mais Heinz n'est pas de retour sur la pelouse. C'est Greig Laidlaw qui a fait son entrée.

42e 

Première ligne rafraichie, mais même résultat pour le Stade français qui obtient une pénalité dès la première mêlée de cette deuxième mi-temps.

41e

Un changement à signaler à la mi-temps. Alo-Emile a remplacé Slimani dans les rangs parisiens. Étonnant, tant l'international français a régné sur l'épreuve de force.

22:08

Et c'est reparti pour cette finale !

21:59

57% de possession, 66% d'occupation... Mais 11 plaquages manqués contre 3 et 13 ballons perdus. Si les Parisiens ont dominé ce premier acte, ils restent menacés dès que Gloucester accélère !

21:54

Les amateurs de suspense sont servis puisque les deux équipes restent dos à dos à la pause : 10-10 ! Dominateurs d'entrée, les Parisiens se sont fait surprendre par des Anglais d'un froid réalisme. Mais dans le sillage d'une mêlée impériale, ils sont progressivement revenus au score. En revanche, les hommes de Gonzalo Quesada n'ont pas su exploiter leur période de supériorité numérique. Tout reste à faire à Murrayfield !

40e+1 

Et c'est la mi-temps suite à une énorme défense de ballon porté de la part des Cherries and White.

40e 

Retour au rugby avec un bon lancer pour Bonfils sur les 22 mètres adverses.

39e 

Pas de carton mais Ludlow est pénalisé pour son plaquage violent et sans ballon pour Genia qui a mis le feu aux poudres. Au ralenti, on a également revu l'énorme colère de Djibril camara, que même le capitaine Parisse n'est pas arrivé à calmer.

39e

Et vidéo demandée par M. Lacey. Les biscottes risquent de tomber...

39e 

Les esprits s'échauffent le long de la ligne de touche après une action confuse. C'est chaud, très chaud; Même les joueurs qui tentent de séparer les protagonistes de cette embrouille n'y arrivent pas vraiment...

38e 

Loin de se laisser impressionner, les Parisiens répondent dans le combat. Contest gagnant de la troisième ligne qui va donner un peu d'air aux hommes de Gonzalo Quesada.

37e 

Encore une fois, Plisson est pris très en retard suite à son dégagement au pied. Cette fois, M. Lacey ne bronche pas.

36e

Burns !!! Sur ses 22 mètres, Plisson prend la foudre par son vis à vis suite à une passe en retrait de Genia. Heureusement pour les Parisiens, un en-avant vient couper cette claire action d'essai. Ouf !

35e 

Encore l'énorme poussée du pack parisien ! Et encore une fois, quelle technique individuelle de Morgan pour relever le cuir et même résister à la montée de Genia !

34e 

Danty ! Il manque quelques centimètres au centre parisien pour pouvoir se saisir correctement du ballon suite à un beau coup de pied par dessus de Plisson ! Mêlée à venir pour les Cherries and White à l'entrée de leurs 22 mètres.

33e

Carton jaune pour le demi de mêlée anglais ! A défaut de pouvoir juger si le geste était réellement volontaire et méchant ou non, M. Lacey sanctionne ce plaquage haut de Heinz sur Plisson.

33e

Le jeu est arêté suite à un vilain geste de Willi Heinz. Monté au contre sur Plisson, le demi de mêlée a laissé traîner son coude dans le visage de l'ouvreur parisien. Arbitrage vidéo en cours.

32e

Plisson transforme. Paris est revenu ! 10-10.

31e

ESSAI DU STADE FRANCAIS !!! Sergio Parisse !! Comme un symbole, c'est le guerrier italien qui relance son équipe au terme d'une superbe combinaison ! Après des fixations de Danty puis Ross, Genia ouvre sur l'aile gauche où Bonneval arrive lancé. L'arrière repasse par le sol et, profitant d'un avantage en cours, Genia décidé de tenter une passe au pied très osée sous les poteaux. Pyle fait parler sa taille pour s'imposer devant deux adversaires et remiser de volée pour Parisse qui plonge dans l'en-but !!

30e 

Gloucester continue de vivre un calvaire en mêlée. Nouvelle pénalité récupérée par le pack parisien et Plisson peut ramener le jeu dans le camp adverse.

29e 

Morgan ! Le puissant numéro 8 exploite une perte de balle de Genia en mettant le feu dans la défense. Les joueurs de Gloucester tentent d'accélérer au large mais un en-avant aussi étonnant que bienvenu vient faire avorter l'action.

27e

La distance y est, la précision aussi ! A 45 mètres face aux perches, Jules Plisson réduit l'écart. 3-10.

26e 

Pendant ce temps, Plisson va tenter d'exploiter la première pénalité parisienne en bonne position. C'est l'ouvreur qui a lui-même subi la faute, un plaquage sans ballon.

26e

Inquiétudes du côté parisien alors que Will Genia reste au sol. L'international australien va tenter de reprendre sa place, mais il grimace dur...

25e

A noter que les Cherries and White viennent de perdre leur pilier John Afo sur blessure. C'est McAllister qui a fait son entrée.

25e 

Waisea ! Enorme déboulé de l'ailier parisien sur son côté droit. Il remonte une soixantaine de mètres avant de repasser par le sol. Mais une nouvelle fois, les partenaires de Sergio Parisse se heurtent ensuite à une solide défense.

23e 

Ross éteint l'incendie ! Après une belle combinaison en touche qui permet à Hibbard de se lancer plein fer, le troisième ligne signe un plaquage et contest gagnants devant son en-but. Pénalité pour le Stade français.

22e 

Ce sont les Anglais qui mènent les débats depuis quelques minutes. En témoigne cette accélération sur l'aile gauche coupée in extremis par Waisea, et cette nouvelle pénalité obtenue en suivant. Burns en profite pour trouver une bonne touche dans les 22 mètres parisiens.

21e

A 40 mètres face aux poteaux, Burns ajuste cette pénalité. 0-10. Insolent réalisme de Gloucester pour le moment.

20e 

Marshall ! Venu dans la ligne, l'arrière anglais casse un plaguage et peut servir Burns, arrivé lancé. La défense parisienne est prise, elle se fait sanctionner pour un hors-jeu.

18e 

En demi-finale, face à La Rochelle, c'est déjà sur une interception que Gloucester avait fait la différence. Elle avait été signée Billy Burns.

Billy Burns (Gloucester) - 22 avril 2017
17e 

Heureusement, la mêlée parisienne répond toujours présent pour calmer les ardeurs anglaises. Depuis le coup d'envoi, Hohneck vit un cauchemar face à Slimani.

16e 

Thrush ! Le puissant deuxième ligne vole un ballon qui traîne à une trantaine de mètres de l'en-but parisien. Les Cherries and White veulent abuser de leur ascendant psychologique !

15e

Burns transforme. Le hold-up est parfait pour Gloucester ! 0-7.

15e

ESSAI DE GLOUCESTER !! L'interception assassine de Jonny May ! Alors que le public commençait à s'emballer après une superbe chistera de Parisse qui ouvrait des espaces sur le flanc droit de l'attaque, l'ailier anglais lit parfaitement les intentions de Danty. Il intercepte et met les cannes pour aller aplatir 70 mètres plus loin !

14e 

On a vanté les vertus offensives de Gloucester, mais la défense de Cherries and White est également difficile à manier...

14e 

Le pack anglais est sanctionné d'un bras cassé. C'est vite joué par Genia qui tente d'emballer le rythme.

13e 

Défensivement en revanche, c'est toujours aussi engagé. A l'image de cet énorme plaquage de Slimani qui pousse Heinz à l'en-avant.

12e 

Le Stade français continue d'occuper le camp anglais, mais il éprouve davantage de difficultés dans la conservation du ballon depuis quelques instants.

11e 

Burns marque l'arrêt de volée sous une chandelle trop longue de Plisson. L'ouvreur en profite pour trouver une touche au delà de la ligne médiane, mais c'est vite joué par les Parisiens.

10e 

Grosse intensité dans les duels pour l'instant.D'autant que les Anglais reprennent un peu du poil de la bête.

8e 

Enorme poussée parisienne ! Il faut toute la dextérité de Ben Morgan pour relever in extremis le cuir. Les Anglais se dégagent mais ne trouvent qu'une petite touche sur leurs 22 mètres.

7e 

Ross, Pyle, Camara... Les Parisiens veulent mettre du rythme ! M. Lacey signale assez logiquement un contact qui vient interrompre l'action. Mêlée à venir pour les Cherries and White, à 10 mètres de leur en-but.

6e 

La première accélération de Plisson ! L'ouvreur tape par dessus pour lui-même. Heinz est en couverture mais ne peut contrôler le cuir qui revient dans les mains parisiennes. Ca ne donne finalement rien.

5e

Si les deux équipes abusent du jeu au pied, c'est que la météo est très... Britannique à Murrayfield ce soir.

5e 

Encore un coup de pied anglais, mais celui-ci est trop long. Ce sera un renvoi aux 22 pour les Parisiens.

4e 

Le lancer est bien assuré par Hibbard. Au tour de Burns de faire parler sa vista pour occuper au pied, mais Bonneval est en couverture et sauve la touche.

3e 

Ballon récupéré sous l'impulsion de Parisse. Plisson en profite pour adresser un coup de pied rasant qui vient sortir près des 22 mètres anglais.

2e 

La consigne est visiblement d'abuser du jeu au pied chez les Anglais. Cette fois, c'est Plisson qui récupère le cuir à la retombée. Et Genia peut à son tour dégager.

1re 

Heinz choisit immédiatement le jeu au pied. c'est propre à la tretombée du côté parisien, comme du côté de Marshall sous la chandelle de Plisson.

21:01

Et c'est parti ! Jules Plisson donne le coup d'envoi de cette finale !

20:59 

Les joueurs font leur entrée sur la pelouse !

20:55 

Le Murrayfield Stadium est bouillant alors que le coup d'envoi approche !

20:51 

C'est l'arbitre irlandais John Lacey qui officiera ce soir.

20:50 

La compo de Gloucester : Marshall ; Sharples, Scott, Atkinson, May ; (o) Burns, (m) Heinz (cap) ; Ludlow, Morgan, Moriarty ; Trush, Savage ; Afoa, Hibbard, Hohneck. Remplaçants : Dawidiuk, Thomas, McAllister, Galarza, Clarke, Laidlaw, Twelvetrees, Trinder.

20:49 

Du coté de Gloucester également, la grosse artillerie est de sortie. Les Cherries and White pourront bien entendu compter sur leurs fers de lance Jonny May, Billy Burns, Ben Morgan, Ross Moriarty ou Richard Hibbard. Comme en demi-finale à la Rochelle, Greig Laidlaw (photo) débutera en revanche sur le banc. Le buteur et capitaine du XV d'Écosse, futur Clermontois, est toujours en phase de reprise.

Greig Laidlaw - Ecosse
20:47 

La compo du Stade français : Bonneval ; Waisea, Doumayrou, Danty, Camara ; (o) Plisson, (m) Genia ; Ross, Parisse (cap), Burban ; Gabrillagues, Pyle ; Slimani, Bonfils, Van der Merwe. Remplaçants : Panis, Zhvania, Alo-Emile, Alberts, Lakafia, Dupuy, Steyn, Sinzelle.

20:46 

Du côté parisien, on fait confiance aux hommes qui portent la belle dynamique actuelle. Seul absent : le capitaine Pascal Papé (photo), suspendu suite au coup de poing ingligé lors du derby face au Racing. Par rapport à la demie-finale face à Bath, seuls Heinke Van der Merwe, Rémi Bonfils et Jono Ross remplacent Zurabi Zhvania, Laurent Panis et Raphaël Lakafia. Trois petits changements et une ligne d'attaque inchangée, avec Will Genia et Jules Plisson à la baguette.

Pascal Papé (Stade français) - 30 avril 2017
20:45 

Plus qu'un petit quart d'heure à patienter avant le début de cette finale ! L'heure de se plonger dans les compositions des équipes.

20:44 

Ce duel franco-anglais sera aussi celui de deux lignes d'attaque de feu. A Gloucester, les plus grands dangers se nomment Jonny May, Matt Scott, Mark Atkinson et Billy Burns, mis sur orbite par la star écossaise Greig Laidlaw. Les Hugo Bonneval, Waisea, Geoffrey Doumayrou, Djibril Camara ou Jules Plisson, qui ont aussi montré beaucoup d'allant lors de leurs sorties européennes, sont prévenus.

20:41

Toujours au rayon statistiques, à noter que Gloucester est la seule équipe à s'être imposée au stade Marcel-Deflandre cette saison. Les Anglais ont signé l'exploit en allant battre La Rochelle dans sa forteresse pour valider leur ticket pour cette finale.

20:38

En revanche, le Stade français est invaincu face à son adversaire du soir. Les Parisiens se sont imposés lors de leurs trois confrontations face à Gloucester. La première, c'était... il y a vingt ans !

20:35

Le Stade français a perdu les quatre finales européennes qu'il a disputé : en H Cup en 2001 et 2005, et en Challenge, déjà, en 2011 et 2013. A l'inverse, Gloucester a remporté la compétition chaque fois qu'il en a eu l'opportunité, en 2006 et 2015.

20:30 

Bonsoir à toutes et tous ! Bienvenue pour suivre EN DIRECT cette grande finale du Challenge européen, qui oppose le Stade français à Gloucester. Coup d'envoi dans trente minutes !

0 commentaire