Icon Sport

CHALLENGE CUP - Lyon, Atonio, Stade français... Le debrief de la 1re journée

Lyon, Atonio, Stade français... le debrief de la 1re journée

Le 17/10/2016 à 14:31Mis à jour Le 23/10/2016 à 15:42

CHALLENGE CUP - Lyon et La Rochelle ont sauvé l'honneur des clubs français alors que le Stade français a clairement déçu aux Harlequins. Atonio a fait fort, tout comme les clubs gallois : on débriefe la première journée de Challenge Cup.

Les bonnes affaires : Lyon et La Rochelle

Pas besoin d'aller chercher bien loin pour décerner les lauriers ce lundi : 7 clubs français engagés et 2 seulement ont connu la victoire. Le zéro pointé était impossible puisque cette première journée été marquée par un duel 100% français entre Grenoble et Lyon. Bravo donc à Lyon et La Rochelle pour avoir sauvé l'honneur du rugby français. Le Lou et le Stade rochelais, en plus d'avoir gagné, ont ajouté la manière en s'imposant à l'extérieur et ce avec le bonus offensif. Ils vont donc représenter les chances tricolores dans cette Challenge Cup où les déceptions ont été nombreuses lors de cette première journée.

Lyon est allé s'imposer sur le terrain de Grenoble - 14 octobre 2016

Lyon est allé s'imposer sur le terrain de Grenoble - 14 octobre 2016Icon Sport

La déception : Le Stade français

On aurait pu parler de Brive, sèchement battu à Newport (37-16). Mais le revers du Stade français fait vraiment tache. D'abord, l'ampleur du score : 43-21. Certes, c'était sur le terrain des Harlequins, équipe toujours performante sur la scène européenne. Mais les Quins ne sont que huitièmes dans leur championnat domestique et ils ne constituent pas un obstacle insurmontable. Surtout pour un Stade français qui avait fait le choix d'aligner une équipe vraiment compétitive. L'échec fut retentissant avec des erreurs en cascade. Mais surtout, dans cette poule 5 dense avec la présence des Ecossais d'Edimbourg, le moindre gain d'un point de bonus va s'avérer décisif pour la qualification. Le Stade français a déçu et son opération comptable est vraiment mauvaise.

Le joueur du week-end : Uini Atonio

Après ce week-end européen un poil décevant pour les clubs français, soyons quelque peu cocorico en mettant en lumière le pilier international de La Rochelle, Uini Atonio. Performant ces dernières semaines, il s'est fendu d'un doublé samedi sur le terrain d'une terne équipe de Trevise (10-41). Assez rare pour un pilier droit. Quoi qu'il en soit, Atonio prouve qu'il est en forme internationale. Une bonne nouvelle alors que se profilent les tests de novembre.

La stat du week-end : 3/3

Si les clubs français n'ont pas été à la fête, les provinces galloises ont elles fait fort puisque Cardiff, les Ospreys et Newport se sont imposés. Un 100% qui montre que la Challenge Cup n'est pas uniquement une domination des formations anglaises et françaises.

Newport face à Brive - 14 octobre 2016

Newport face à Brive - 14 octobre 2016Icon Sport

Tous les résultats

  • Poule 1
  • Poule 2
  • Poule 3
  • Poule 4
  • Poule 5

Le bonus

Il va très vite Justin Tipuric pour un troisième ligne... En même temps, les Ospreys se sont baladés face à une bien triste équipe de Newcastle

0
0