Icon Sport

Challenge Cup - Mohed Altrad (Montpellier): "Il y a aura d'autres trophées, je vous le promets"

Altrad: "Il y a aura d'autres trophées, je vous le promets"

Le 14/05/2016 à 11:20Mis à jour Le 14/05/2016 à 11:29

COUPE D'EUROPE - Victorieux de la Challenge Cup vendredi soir à Lyon face aux Harlequins (26-19), le MHR de Mohed Altrad ne compte pas s’arrêter là et aborde la fin de saison avec détermination et confiance. Retour sur cinq déclarations qui montrent toute la rage du groupe héraultais.

À l’attitude de Jake White au coup de sifflet final, sincèrement ému et tombant dans les bras de tous les membres de son staff réunis dans le dernier anneau du Parc OL, on sent qu’avec ce succès européen symbolique, le MHR venait de prendre une revanche…

" C’est le premier trophée mais pour moi c’est une première étape, une plateforme sur laquelle s’appuyer. Il y en aura d’autres, je vous le promets ! Ce n’est pas une revanche, si ce n’est sur la vie. On a tous connu des moments difficiles et l’on avait envie de démontrer quelque chose de grand. Pour nous, c’est la grande Coupe d’Europe. (Mohed Altrad)"

Ce n’est pas une revanche sur les hommes bien que l’on sent quand même que cette victoire est prise comme une manière de faire taire les détracteurs qui ne croient pas dans le projet de Jake White et à sa méthode dans l’Hérault. Surtout, elle donne de l’appétit à l’équipe.

" On a mis beaucoup de détermination et d’envie. Depuis quelques semaines, on ne pense qu’à gagner cette finale. On est extrêmement heureux et fiers. On avait peut-être plus envie qu’eux de gagner. On sait qu’il y a eu des moments difficiles. On était un peu décrié mais on a toujours trouvé cette force collective pour aller de l’avant. (Benoit Paillaugue)"
Benoît Paillaugue et Fulgence Ouedraogo au milieu des supporters du MHR

Benoît Paillaugue et Fulgence Ouedraogo au milieu des supporters du MHRIcon Sport

On sent véritablement de la part du groupe victorieux ce sentiment de montrer que malgré les dires, les joueurs ont su faire force entre eux pour relever ce défi européen avant de tenter de rivaliser sur le plan national, ce qui sera alors un révélateur bien plus éloquent.

" L’émotion est grande car on vient d’écrire une belle page de l’histoire de ce club. C’est l’aboutissement d’une saison qui a commencé avec pas mal d’incertitudes. J’ai une pensé pour tous les mecs qui ne sont pas là et qui ont fait la saison. C’est le travail d’un groupe et d’une équipe, cela me fait quelque chose au cœur. (Robins Tchale-Watchou)"

La force du groupe, elle se traduit par la présence au Parc OL de ceux qui ont participé à l’aventure mais n’ont pas été invités à prendre part sur le terrain à cette finale. Robins Tchale-Watchou est l’un d’eux, sa joie et son sourire furent sincères et communicatifs.

" J’étais un peu nerveux car je n’avais pas joué depuis plusieurs semaines. Je voulais juste faire de mon mieux. Nous savons que nous avons une bonne équipe si tout le monde va de l’avant et suit le plan de jeu. Nous visons maintenant la finale du Top 14, surtout avec la victoire en Challenge Cup qui nous assure une place en Champions Cup. (Jesse Mogg)"
Jesse Mogg félicité par ses partenaires après son premier essai contre les Harlequins

Jesse Mogg félicité par ses partenaires après son premier essai contre les HarlequinsAFP

L’entrée en jeu décisive de Jesse Mogg – qui a marqué les deux essais montpelliérains – pour pallier la blessure de Benjamin Fall dès la 19ème minute est justement la traduction d’un travail d’équipe ; ce groupe qui n’hésite pas à parler de début d’une histoire pour le MHR.

" J’ai souvent entendu dire que c’était notre premier titre mais le club a été champion de Pro D2 et a gagné la troisième Coupe d’Europe. Aujourd’hui, c’est la deuxième, on progresse. Le club ne vient pas de naitre. Mon père y jouait… Il se construit et continue de grandir. J’espère que ce titre nous fera avancer dans le bon sens. (Kelian Galletier)"

Quand on dit que Montpellier a les dents longues, c’est clairement dans sa volonté de viser désormais la finale du Top 14. La venue de Bordeaux-Bègles à l’Altrad Stadium la semaine prochaine sera d’ailleurs une occasion de consolider la deuxième place tant convoitée.

0
0