Michael CHEIKA - 23.10.2010 - Stade Francais - Icon Sport
 
Article
commentaires
Challenge Européen

Paris : Cheika s'en sort bien

Paris : Cheika s'en sort bien

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/07/2011 à 18:21 -
Par Rugbyrama - Le 20/07/2011 à 18:21
L'entraîneur du Stade français Michael Cheika a été condamné à verser une amende de 20.000 euros dont 10.000 avec sursis par une commission de discpline de l'ERC. Le Parisiens faisait l'objet de deux plaintes pour mauvaise conduite lors de la finale du Challenge européen le 20 mai dernier.

L’ERC n’est jamais tendre surtout quand on critique les arbitres ou quand on s’en prend aux valeurs du rugby. Pourtant, une commission de discipline indépendante n’a infligé qu’une amende à l’entraîneur en chef du Stade français, Michael Cheika. Celui-ci faisait l’objet de deux plaintes après la finale de Chalenge européen perdue par son équipe devant les Harlequins le 20 mai dernier (19-18). Motifs ? Propos insultants et/ou injurieux et/ou désobligeants et/ou intimidants dirigés aux et/ou prononcés près des officiels de match et/ou son comportement insultant et/ou injurieux et/ou désobligeant et/ou intimidant envers les officiels de match à la mi-temps et/ou à la fin de la rencontre pour la première plainte et propos insultants et/ou injurieux et/ou désobligeants et/ou intimidants adressés à un employé de l'ERC à la fin de la finale de l'Amlin Challenge Cup pour la seconde. Finalement, le technicien australien du Stade français a écopé d’une amende de 20.000 euros. Une décision quelque peu clémente puisqu’il aurait pu être suspendu de banc de touche.

10.000 euros avec sursis

Pour cette amende, 10.000 euros sont avec sursis jusqu'au 30 juin 2013. A condition de Michael Cheika ne commette pas d'autres actes d'inconduite dans le cadre du rugby pendant cette période précise l’ERC ce mercredi. La Commission de Discipline, réunie à Dublin, a également ordonné que les frais engendrés par l'audience soient à la charge de Cheika. Ce dernier s’était montré véhément après l’arbitre irlandais de la finale du Challenge européen George Clancy, déclarant : "Une fois de plus, nous avons été battus à cause des manquements de... vous savez. Je ne crois pas que je devrais le dire car je vais avoir des ennuis". L’entraîneur parisien avait quelque peu raison : il a eu des ennuis. Mais moins graves que prévu ! Il peut désormais faire appel.