Getty Images

Le Leinster et le Munster mènent la danse, les Cheetahs décollent

Le Leinster et le Munster mènent la danse, les Cheetahs décollent
Par Rugbyrama

Le 17/09/2017 à 23:42Mis à jour Le 18/09/2017 à 00:00

Pas de souci pour le Leinster et le Munster ce week-end. La performance de Trevise à Edimbourg fut aussi remarquable. Les Cheetahs ont remporté la première victoire sud-africaine de l’histoire de la Ligue Celte.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

L'arrivée des Sud-Africains n’a pas changé grand chose dans la hiérarchie des valeurs, au moins pour les trois premières journées. Car c’est le Leinster et le Munster, deux formations historiques, qui pointent aux premières places de chaque poule. Les deuxièmes places ? Pour Glasgow et l’Ulster, rien de très nouveau. Mais les Cheetahs ont gagné le premier match des Sudistes dans cette compétition en surclassant les Zebre sur le score affriolant de 54 à 39, huit essais à cinq. Les autres Sudafs, les Kings, ont baissé pavillon face au Leinster devant à peine 3000 personnes à Port Elizabeth.

Le succès populaire n’est pas encore au rendez-vous mais les Sud-Africains faisaient remarquer qu’il leur manque pas mal de joueurs pris par la Currie Cup et éventuellement les Springboks. Le Leinster proposait une équipe très jeune commandée par Rhys Ruddock, troisième ligne néo-international et qui faisait figure de vieux briscard. Leurs cousins du Munster sont aussi allés gagner à l’extérieur, mais de justesse chez les Ospreys autour d’un excellent Tyler Bleyendaal à l’ouverture. Chez les Ospreys, il faut noter la présence de James Hook au centre aux côté du jeune ouvreur Sam Davies tandis que Dan Biggar était sur le banc pour sa première apparition.

Henson a fait le boulot

La rencontre fut une belle course-poursuite. Un peu plus à l’Est, à Cardiff, les locaux se sont inclinés d’un point face aux Ecossais de Glasgow qui alignaient une équipe assez forte avec la paire Pyrgos-Russell à la charnière et Ruaridh Jackson, le revenant, à l’arrière. L’entraîneur néo-zélandais Ross Rennie s’estimait heureux de cette performance bonne pour le moral. Son homologue Richard Cockerill (ex-Toulon) faisait la tronche après la défaite d’Edimbourg à domicile face au Benetton Trevise qui ont même joué à treize dans les dernières minutes après des cartons jaunes à la 74 et la 79eme. Mais ils n’ont pas craqué sur leur ligne. Dean Budd, le deuxième ligne formé en Nouvelle-Zélande a fait un match royal, on devrait le revoir sous le maillot de la Squadra.

À noter la bonne petite victoire des Gwent Dragons sur le Connacht, 21 à 8. L’essai de l’ailier international Hilam Amos à la première minute fut une merveille, la moins fortunée des franchises galloises a surmonté la sortie de trois joueurs dans la première demi-heure. Bravo au banc qui est venu à la rescousse. Le vétéran Gavin Henson a fait le boulot avec ses onze points ainsi que le talonneur Eliot Dee, combattant devant l’éternel . Quelle clameur au coup de sifflet final du noyau des supporteurs de Newport.

Ulster-Scarlets était un genre de match au sommet, les gars de Belfast étaient diminués par les blessures, cela ne leur pas empêché de l'emporter brillamment grâce à Leali’ifano . Mais les Scarlets ont longtemps mené avec leur jeu articulé autour de Jonathan Davies et des deux autres lions (avec Halfpenny et Ken Owens). Bravo au buteur irlandais John Cooney, ce n’est pas un génie, mais il sait faire le boulot. Le talonneur John Andrew a marqué l’essai décisif après une charge du centre international McCluskin.

0
0