From Official Website
 
Ligue Celtique

Le Leinster et les autres

Le Leinster et les autres

Par Eurosport
Par Eurosport - Le 04/09/2008 à 14:01
La Ligue Celtique s'ouvre vendredi avec, pour la dernière année, une formule sans play-offs. Si les Irlandais du Leinster et du Munster sont favoris, ils devront se méfier des Gallois de Cardiff et des Ospreys dont l'ossature est toujours celle du pays de
 

Un match Leinster-Munster?

Un peu à l'image du Top 14 et de ses cylindrées, quatre formations font figure d'épouvantails en Ligue Celtique: le Leinster, le Munster, les Cardiff Blues et les Ospreys de Neath-Swansea. Le titre n'échappera pas à l'une de ces équipes avec, au premier rang des favoris, le Leinster. Champion en titre, les Lions ont conservé leurs meilleurs éléments et recruté trois joueurs d'expérience: le 3e ligne international australien Rocky Elsom, l'arrière polyvalent des Auckland Blues Isa Nacewa et le pilier sud-africain aux 51 sélections, CJ van der Linde. L'objectif est aussi de briller sur la scène européenne où les Lions n'ont jamais fait mieux qu'une demi-finale (1996, 2003 et 2006).

Le principal adversaire du Leinster devrait être son rival historique, le Munster. L'an dernier, la province irlandaise a tout misé sur l'Europe à mi-saison. Bien lui en a pris puisqu'elle s'est adjugée sa deuxième H Cup en battant Toulouse. Il faudra encore jongler entre la compétition continentale et le championnat cette saison. Peu de changement dans l'effectif mais un de taille dans le staff avec la prise de pouvoir de l'Australien Tony McGahan qui était depuis deux ans l'adjoint de Declan Kidney, parti reverdir le XV du Trèfle. D'ailleurs, s'il veut titiller le Leinster jusqu'au bout, le Munster doit espérer que ses internationaux - O'Gara, Stringer and co - retrouvent enfin leur forme du Tournoi 2007.

Les Gallois en outsider

Cardiff apparait comme la meilleure chance galloise en Ligue Celtique. Les Blues ont échoué l'an dernier à la 2e place sur les talons du Leinster. Comme l'année précédente, derrière les Ospreys. Cette fois, ils veulent le titre et semblent en mesure d'y parvenir. L'an dernier, ils ont franchi un cap en atteignant les quarts de finale de la H Cup pour la première fois depuis 2001. Les Ospreys, décevants l'an dernier (7e), peuvent espérer mieux cette année mais sans doute pas le titre. Ils risquent de payer une nouvelle fois les périodes internationales comme lors du dernier Tournoi, où 13 joueurs de l'équipe ont débuté avec le pays de Galles contre l'Angleterre. L'arrivée aux commandes de Jonathan Humphreys et de Sean Holley reste aussi une énigme.

L'ambitieux Edinbourg

Les clubs écossais étaient traditionnellement les petits poucets de la Ligue Celtique mais l'an dernier, Edimbourg a changé la donne en terminant à une belle 4e place, son meilleur résultat. L'arrivée aux commandes d'Andy Robinson, ancien sélectionneur du XV de l'Angleterre, a offert une nouvelle dimension aux Gunners avec notamment des victoires sur le Leinster et Leicester en H Cup. Ils ont d'ailleurs ramené au bercail le 2e ligne Jim Hamilton et gardé plusieurs internationaux (Ford, Blair, DeLuca ou encore Southwell). De là à dire que Edimbourg peut s'incruster dans la lutte pour le titre, il n'y a qu'un pas... qu'on ne franchira pas car la Ligue Celtique offre encore cette année la prime à la régularité. L'introduction de phases finales l'an prochain (*) ajoutera aussi bien de l'argent dans les caisses que du piment sur le terrain.

* Les quatre premiers en demi-finales, à l'image du Top 14 et de la Premiership.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×