Icon Sport

30 000 euros, voilà la prime que vont toucher 10 Bleus après les 3 défaites en Afrique du Sud

30 000 euros, voilà la prime que vont toucher 10 Bleus après les 3 défaites en Afrique du Sud

Le 02/07/2017 à 15:45Mis à jour Le 03/07/2017 à 09:13

TEST-MATCH - Alors que le XV de France n'a gagné aucun de ses 3 tests en Afrique du Sud, certains joueurs vont empocher une prime de 30 000 €...

Finalement, les Bleus ne sont pas vraiment repartis bredouilles d'Afrique du Sud... Si cette tournée restera comme l'une des plus ratées dans l'histoire du XV de France, 10 Bleus vont tout de même empocher la bagatelle de 30 000 €. C'est ce que révèle le Journal du Dimanche, qui dévoile la grille des primes accordées aux joueurs étant appelés en sélection.

Repartis avec le triste bilan de 3 défaites en 3 tests, les Tricolores vont pouvoir se réconforter avec un gain minimal de 15 000 €. Soit la somme qui est reversée à un joueur pour le simple fait d'être convoqué. Un salaire fixe auquel peuvent s'ajouter 5 000 € en cas de sélection (apparaitre sur une feuille de match), puis 3 000 € en cas de victoire et 1 500 € pour un match nul.

3 raclées très bien payées

Enfin, si les Français avaient eu le niveau pour remporter les 3 tests face aux Springboks, ils auraient touché une prime exceptionnelle supplémentaire de 30 000 €. Une somme que certains joueurs vont tout de même percevoir sans avoir été à la hauteur de l'objectif. Ainsi, malgré les 3 raclées encaissées, les piliers Uini Atonio et Jefferson Poirot, le talonneur Clément Maynadier, le deuxième ligne Yoann Maestri, les troisième ligne Yacouba Camara, Louis Picamoles et Kévin Gourdon mais aussi les trois quarts Baptiste Serin, Gaël Fickou et Virimi Vakatawa vont toucher 30 000 €.

Jefferson Poirot (XV de France) - 17 juin 2017

Jefferson Poirot (XV de France) - 17 juin 2017Icon Sport

Soit le maximum possible au prorata des résultats obtenus lors de cette tournée, ces 10 Tricolores ayant participé aux 3 rencontres (15 000 € + 3 x 5 000 €). Le centre Jonathan Danty et le flanker Anthony Jelonch, qui n'ont jamais été utilisés par Guy Novès, vont eux se contenter des 15 000 € gagnés grâce à leur convocation dans le groupe.

0
0