Fabrice Landreau: "Les Barbarians ? Une très bonne expérience"

Landreau: "Les Barbarians ? Une très bonne expérience"

Le 29/06/2015 à 16:39Mis à jour Le 29/06/2015 à 16:43

Revenu de la tournée des Barbarians en Argentine, où il était l’entraîneur au côté de Philippe Rougé-Thomas, Fabrice Landreau est heureux d’avoir vécu cette aventure. Le directeur sportif de Grenoble sera également à la tête des Baa-Baas lors du jubilé de Chabal et Nallet samedi à Lyon.

"C’est rare aujourd’hui de pouvoir participer à une tournée et jouer deux test matchs contre les Argentins", apprécie Fabrice Landreau, rencontré ce lundi dans son bureau du stade Lesdiguières. "Moi, c’était une première expérience avec une sélection, apprendre à découvrir les joueurs et essayer de constituer une équipe en quelques jours sans réellement se connaître. C’était plutôt bien. Ce qui était très intéressant, c’est l’état d’esprit qui règne à travers ce club barbarian où il y a énormément de libertés accordées aux joueurs, où le joueur a la part entière du projet. On sort de ce qu’on connaît à l’année. Pour les joueurs, comme pour les entraîneurs, c’est une bouffée d’oxygène. Ça a été une très bonne expérience".

Cette ambiance de travail loin de la pression du Top 14 et les quelques séances d’entraînement en commun ont permis aux Barbarians de battre l’Argentine (28-22) lors du premier test. Le deuxième aura été plus compliqué (défaite 21-9) avec des Pumas bien meilleurs. Au passage, Fabrice Landreau a pu mieux découvrir deux joueurs qui seront au FCG cette saison: le pilier Walter Desmaison, titulaire lors du premier test, et l’ouvreur Gilles Bosch. "C’était bien de partager les 15 jours avec Gilles et Walter. On a pu bien échanger et à apprendre mieux à se connaître", se félicite l’ancien talonneur.

Après les entraînements de la semaine avec Grenoble, Fabrice Landreau prendra la direction du Rhône samedi à la mi-journée pour diriger une nouvelle fois les Barbarians, avec un groupe très différent de l’Argentine, sans doute avec des joueurs au chômage notamment, lors du jubilé de Sébastien Chabal et Lionel Nallet au stade Gerland de Lyon.

0
0