Tchalé-Watchou - barbarians francais japon - 20 juin 2012 - Other Agency
 
Barbarians

Barbarians: Un match de folie !

Barbarians: Un match de folie !

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/06/2012 à 10:58 -
Par Rugbyrama - Le 29/06/2012 à 10:58
Mercredi, pour venir à bout d'une équipe du Japon particulièrement dynamique et séduisante (40-21), les Barbarians français ont du aller au bout de leurs ressources physiques.
 

Ils étaient unanimes, les Baa-Baas. Jamais, de leur carrière, ils n'avaient été confrontés à un tel rythme que celui imposé par les Japonais. "C'est bien simple, je crois qu'ils n'ont pas tapé un seul coup de pied du match", cadrait l'arrière Benjamin Lapeyre. Remaniés par rapport au XV ayant défié les Samoa, les Nippons d'Eddie Jones se sont en effet lancés dans un hourra-rugby plus barbarian que nature. Lequel permit aux coéquipiers de William Servat, sur leur fraîcheur, d'inscrire quatre essais en contre en première période, par Lapeyre (deux fois), Lacrampe et O'Connor. Mais conduisit aussi les Barbarians à souffrir mille morts en deuxième période, sous les assauts désordonnés mais incessants des samouraïs menés par l'ailier Hirose.

Si bien qu'à dix minutes de la fin du match, et malgré leur avance de onze points au score, les Baa-Baas faisaient plutôt profil bas... Il fallut essuyer les sifflets du public nippon sur une tentative de pénalité de Pierre Bernard, puis un ultime essai de Julien Arias sur la sirène, pour permettre aux Barbarians de souffler définitivement. À tel point que le président du BRC, Jean-Pierre Rives, se montrait particulièrement ému au coup de sifflet final... "Vraiment, ce que les joueurs ont réalisé est très fort. Le score pourra peut-être laisser croire le contraire en France, mais cela a vraiment été difficile. Je ne sais pas si beaucoup d'équipes auraient pu défendre aussi longtemps sans laisser de plumes face à cette excellente équipe japonaise. Je suis très fier pour eux. C'est leur histoire et ils se la sont écrite. Nous avons assisté à une certaine sublimation de l'esprit, et je suis certain que les joueurs peuvent renouveler pareille performance. De toute façon, ce sont eux qui ont la solution".

Une équipe renforcée pour le prochain match

Et il faudra la trouver dimanche, face à une équipe du Japon renforcée par les retours du capitaine Mickaël Leitch, du numéro huit Tui ou du trois-quarts centre Ryan Nicholas. Entre autres... Soit un supplément de puissance dont on peut craindre qu'il ne pose des difficultés supplémentaires aux Baa-Baas, "toujours invaincus à Tokyo", comme le rappelait Laurent Pardo. "On nous annonce en effet une équipe encore plus forte, confiait Jean-Pierre Rives. Mais franchement, je ne vois pas comment les Japonais peuvent jouer encore plus vite... Quoi qu'il en soit, je ne suis pas inquiet. On peut perdre au score, mais on ne perdra pas au rugby". "Nous avons vu ce dont les Japonais sont capables et savons qu'il faudra hisser notre niveau de jeu dimanche, soufflait le capitaine William Servat. Mais je suis confiant: nous sommes prévenus". On en salive...

LA FICHE TECHINIQUE

A Tokyo – Merdredi à 19h30 - Prince Chichibu Memorial Stadium (9761 spectateurs) _ Japon–Barbarians français 21-40

Arbitre: M. Lawrence (NZ)

Evolution du score: 5-0, 12-0, 15-0, 22-0, 22-7, 25-7,32-7 (MT) ; 32-14, 32-21, 35-21, 40-21

Japon: 15.Nagatomo ; 14.Hirose (cap.) (22.Goroumaru 60e), 13.Senba, 12.Tamura, 11.Sakenaka ; 10.Ono, 9.Fujii (20.Uchida 60e) ; 7.Sasaki ( 21.Tatekawa 65e), 8.Ito, 6.Murata (18.Makabe 57e) ; 5.Broadhurst, 4.Shinozuka ; 3.Yamashita (17.Tuboi 62e), 2.Arita (16.Kizu 41e), 1.Nagano.

Non entré en jeu: 19.Kuwazaru

Barbarians français: 15.Lapeyre ; 14.Arias, 13.Chavancy, 12.Boussès (22.Bonneval 60e), 11.O'Connor ; 10.Lopez (20.Bernard 60e), 9.Lacrampe ; 7.Rabadan (Claassen 61e-70e), 8.Chouly, 6.Diarra (19.Claassen 70e) ; 5.Millo-Chluski, 4.Rolland (18.Tchalé-Watchou 53e) ; 3.Slimani (17.Iguiniz 53e), 2.Servat (cap.) (16.Bonello 70e), 1.Forestier (3.Slimani 77e).

Non entré en jeu: 20.Teulet

Barbarians français

Points: 5E Lapeyre (2e, 30e), Lacrampe (10e), O'Connor (40e), Arias (80e) ; 3T Lopez (11e, 30e, 40e) ; 3P Lapeyre (23e), Lopez (38e), Bernard (79e).

Cartons jaunes: Lopez (12e), Lacrampe (50e)

Japon

Points: 3E Ono (33e), Tamura (41e), Ito (68e) ; 3T Tamura.

Les meilleurs: Lapeyre, Chavancy, O'Connor, Lacrampe, Diarra, Forestier - Tamura, Sakenaka, Fujii, Ito, Broadhurst.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×