Barbarians

Barbarians : le dernier combat

Les Barbarians rêvent d'aller chercher une deuxième victoire en cinq jours pour les derniers matchs officiels de William Servat et Lionel Faure. Mais les Japonais, qui présenteront dimanche (à 7h, heure française) leur équipe-type, ne l'entendent pas du tout de cette oreille...

 
Barbarians: dernier combat - Rugby - BarbariansOther Agency
 

Dans le raffinement de la souffrance, on peut difficilement faire plus fort. Disputer, pour pas un rond, deux tests-matchs au Japon en l'espace de cinq jours, après une saison interminable corsée par la Coupe du monde ? C'est là le challenge de Barbarians français. Et le pire ? C'est qu'ils adorent ça... Pour la dernière sortie officielle de William Servat et de Lionel Faure, les Baa-Baas se sont promis de jouer le jeu. À fond. Et de clôturer de la meilleure des façons une tournée appelée, d'ores et déjà, à rester gravée dans les mémoires...

Jones: "Apprendre à gagner"

Le hic ? C'est que les Japonais, évidemment, ne l'entendent pas de cette oreille. Vexés par la défaite et l'ampleur du score de mercredi (21-40), alors que plusieurs jeunes espoirs avaient été lancés dans le grand bain, les Japonais proposeront dimanche leur équipe-type, battue d'un petit point seulement par les Samoa la semaine dernière. Autant dire qu'il faudra rien moins qu'un exploit pour venir à bout de ces drôles de samouraïs... "Le Japon doit désormais apprendre à gagner, nous confiait vendredi le sélectionneur Eddie Jones, en marge de la réception officielle donnée par l'ambassade de France. "Mercredi, nous avons tout joué à la main, parce que l'équipe doit travailler ses repères et trouver un fond de jeu. Mais dimanche, le contexte sera différent et pour vaincre cette très belle équipe des Barbarians, nous aurons besoin de tout mettre en œuvre". Entendez par là ne pas tenter certaines contre-attaques suicidaires que les Barbarians se sont fait un malin plaisir de contrer mercredi dernier. Et surtout, imposer un surplus de puissance dans les duels avec les retours, entre autres, du centre Nicholas (l'homme qui sonna le glas de la Coupe du monde de David Skrela) et du numéro huit Tui, impressionnant samedi dernier.

Dix changements

Face à cette équipe, les Barbarians ont aussi dû recomposer avec les moyens du bord. Le Bayonnais Aretz Iguiniz, pilier gauche en club, sera ainsi aligné sur la droite de l'édifice en compagnie de Faure et Servat. En deuxième ligne, Tchale-Watchou remplace Millo-Chluski, qui a tenu 80 minutes mercredi, pour prendre place aux côtés de Rolland. En troisième ligne, le turnover a également été de mise puisque seul Diarra conserve une place de titulaire, Gunter remplaçant Rabadan et Claassen prenant le couloir au détriment de Chouly, légèrement touché à un poignet.

À la charnière, le Castrais Thierry Lacrampe -homme du match de mercredi- retrouvera son partenaire de club Pierre Bernard, tandis que Chavancy et Bonneval formeront la paire de centres. Non entré en jeu la semaine dernière en raison d'un problème "administratif" Romain Teulet endossera le numéro 15, les ailes se trouvant tenues par Jean-Marc Mazzonetto et Ollie Philips. Au total, c'est à pas moins de dix changements que les Barbarians ont sacrifié, respectant la parole de Jean-Pierre Rives selon laquelle "tout le monde jouerait". Esprit Baa-Baas oblige, que les hommes de Laurent travers et Laurent Labit souhaitent sanctifier dimanche par une victoire, au prix d'un dernier grand combat. Même si celle-là sera vraiment très difficile à aller chercher...

Le XV de départ: Teulet (Castres) ; Mazzonetto (Mont-de-Marsan), Chavancy (Racing-Metro), Bonneval (Paris), Philips (Gloucester) ; (o) Bernard (Castres), (m) Lacrampe (Castres) ; Gunther (Toulon), Claassen (Brive), Diarra (Castres) ; Tchale-Watchou (Perpignan), Rolland (Castres) ; Iguiniz (Bayonne), Servat (cap., Toulouse), Faure (Clermont).

Remplaçants: Bonello (Castres), Forestier (Castres), Millo-Chluski (Toulouse), Rabadan (Paris), O'Connor (Bayonne), Boussès (Racing-Metro), Lapeyre (Toulon).

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |