Other Agency

Sciences Po et HEC dominent le Midol 7

Sciences Po et HEC dominent le Midol 7
Par Other Agency

Le 15/04/2016 à 17:55Mis à jour Le 15/04/2016 à 19:31

Le spectacle était total hier au Midol 7 pour le tournoi universitaire entre les grandes écoles de région parisienne. Entre rencontres professionnelles et sportives, voici le récit d’une journée mémorable qui a vu le sacre de Sciences Po chez les filles et HEC chez les hommes.

"Nous devons nous inspirer du modèle universitaire américain" martelait Jean-Baptiste Gobelet lors de la soirée de lancement du Centrale 7 à Jean-Bouin. Nul doute qu’il y avait quelque chose de nos voisins d’Outre-Atlantique hier à Chatenay Malabry. A commencer par le campus de l’école Centralesupélec lui-même: 18 hectares pour plus de 2 000 étudiants et des bâtiments jouxtant le parc de Sceaux qui entourent le terrain de rugby comme un écrin dédié tout entier au sport universitaire.

Les étudiants de Centrale accueillaient leurs homologues de région parisienne pour une journée placée sous le signe de la rencontre: avec les entreprises partenaires pour un déjeuner convivial puis un forum propice aux rencontres professionnelles, avec les meilleures équipes universitaires d’Ile-de-France ensuite.

"Les entreprises et les joueurs étaient très contents des échanges qu'ils ont pu avoir, sur le terrain comme en dehors. La pluie, qui a commencé à tomber peu après le début des premiers matchs, ne nous a pas empêché de voir du beau jeu et de l’animation autour des terrains" témoigne Valentin Tréan, président de l’association Centrale 7.

Il aurait fallu en effet plus que quelques gouttes pour refroidir l’ardeur des organisateurs et des joueurs, galvanisés par des supporters venus en nombre pour mêler leurs cris aux notes enjouées de la bandas locale. Le niveau de jeu déployé a en effet surpris plus d’un observateur, à commencer par ceux situés au cœur du jeu: "Le niveau s’améliore d’année en année ! Même les entreprises qui auparavant avaient moins de pratique que les écoles ont maintenant un très bon niveau" relève l’arbitre Nicolas Jacquemot.

Haie d’honneur pour HEC, vainqueur de Polytechnique en finale

Haie d’honneur pour HEC, vainqueur de Polytechnique en finaleOther Agency

Mention spéciale dans ce domaine à Alten, 4e et sacré "Champion Partenaire" et Mazars, qui ont accroché un match nul face aux futurs vainqueurs d’HEC. Au terme d’une finale maîtrisée de bout en bout face à Polytechnique, ces derniers enlèvent enfin le trophée un an après leur finale perdue, tandis que Supélec complète le podium masculin.

HEC échoue cependant à réaliser un doublé inédit puisque les filles, pourtant tenantes du titre, terminent à la 3e place devant les ingénieures de Polytechnique et Centrale. Pour leur première participation, Sciences Po et l’ESSEC finissent dans cet ordre aux premières places. Si les matchs se sont déroulés dans un bon esprit exemplaire inhérent au Midol 7, les rivalités entre les écoles qui se croisent tout au long de l’année ainsi que la préparation rigoureuse des équipes partenaires ont conduit à une élévation du spectacle et de l’engagement.

Alors que la soirée de clôture commençait, les organisateurs se tournaient déjà vers Centrale 7, le tournoi international Espoirs qui débutera le 12 mai prochain. Valentin Tréan assure déjà la promotion de l’événement: "Si l'objectif principal du Midol 7 est de proposer un cadre de rencontre privilégié entre étudiants de grandes écoles et professionnels, le Centrale Sevens est une référence dans le monde du rugby à 7 en termes de compétition. Ce deuxième tournoi nous réserve de très belles surprises dans ce domaine". Rendez-vous est pris !

Classement final du Midol 7

Plateau Masculin

1. HEC

2. Polytechnique

3. Supélec

4. Alten

5. Mazars

6. Sciences Po

7. Léon Grosse

8. HSBC

Plateau Féminin

1. Sciences Po

2. ESSEC

3. HEC

4. Polytechnique

5. Centrale

Martin de Wailly

0
0