Other Agency

Centrale 7, en attendant les World Series

Centrale 7, en attendant les World Series
Par Other Agency

Le 11/05/2016 à 15:44Mis à jour Le 11/05/2016 à 17:43

Dubaï, Le Cap, Sydney, Las Vegas, Hong-Kong, Singapour et demain Chatenay-Malabry ! Alors que ce week-end les meilleurs joueurs du monde débarquent à Paris pour l’avant-dernière étape du circuit mondial à 7, il y aura aussi quelque chose des World Series demain sur le campus de Centralesupélec, à l’occasion du tournoi international espoirs Centrale 7.

En cette année historique pour le rugby à 7 français avec l’inscription de la France au programme des World Series et la qualification de nos équipes nationales aux Jeux de Rio, l’école Centrale continue la promotion de la discipline. Un mois après le tournoi Midol 7 qui a vu s’affronter les meilleures écoles de la région, Centrale prolonge la fête du Sevens en accueillant entre ses murs le futur du rugby à 7 ! Depuis 12 ans le tournoi Centrale 7, c’est tout d’abord un haut niveau de compétitivité avec certaines des meilleures équipes universitaires et espoirs au monde, et plusieurs joueurs déjà membres de leur équipe nationale à 7 !

Centrale 7, c’est aussi un plateau international particulièrement diversifié avec cette année 22 équipes de 14 nationalités différentes venues de 4 continents ! Centrale 7, c’est enfin le traditionnel esprit Sevens avec des supporters jamais à bout de souffle ou d’imagination, des animations toujours plus nombreuses en bord de terrain et une ambiance festive inhérente à ce tournoi international réunissant 300 jeunes joueurs de tous horizons.

Avec l’impressionnante densité des équipes engagées, le tirage au sort promettait de belles affiches mais aussi des débuts difficiles pour les nouveaux venus. Pour sa première participation le Maroc devra affronter les tenants du titre des JDC 7s, les allemands de Heidelberg déjà vainqueurs du Stanislas 7s l’an dernier, et enfin une équipe d’Oxford ultra-ambitieuse. Pour leurs grands débuts, les serbes ne sont pas mieux lotis avec les sud-africains de Stellenbosch, double-vainqueurs de l’épreuve, la Belgique, qui aligne plusieurs cadres de sa sélection nationale et pour finir La Rochelle, équipe surprise de la précédente édition terminée à la 5e place.

Très internationale, la poule A paraît la plus ouverte avec les australiens de Tribe 7s, le Portugal U, l’université de Putra Malaysia et enfin les basques d’Euskadi. Du côté féminin, Paris U et Portugal U, respectivement premières et troisièmes en 2015, affronteront les redoutables Tuks Ladies de Pretoria tandis qu’Euskadi et Pays-Bas U complètent la poule A. Dans l’autre groupe, Tribe 7s est promis à un tour d’Europe avec la Finlande, la Belgique, l’Ukraine et la Géorgie.

le campus de Centralesupélec accueillera le tournoi international espoirs Centrale 7

le campus de Centralesupélec accueillera le tournoi international espoirs Centrale 7Other Agency

Les matchs de poule s’enchaîneront toute la journée sur le terrain principal de Centrale avec les dernières affiches disputées en nocturne. Le lendemain, place aux phases finales avant la cérémonie de clôture qui sera ensuite suivie d’une grande soirée étudiante avec tous les joueurs. Pour ceux qui ne pourront pas se rendre sur place, les matchs seront diffusés en streaming et en direct sur le site centrale7.fr. Rien n’a donc été laissé au hasard par l’association Centrale 7 et son président Valentin Tréan pour qui l’objectif est double : « Le tournoi Centrale 7 nous réserve un très beau spectacle mais également de nombreuses animations pour divertir les spectateurs ».

Dans le village-animation, fanfares, pompom girls professionnelles, concours de déguisement, piste de ventriglisse, animations gonflables, foodtrucks, buvettes… assureront donc le mélange parfait entre une ambiance joyeusement amateur et des matchs de niveau professionnel.

La liste des joueurs passés par le Centrale 7 avant de briller sur les pelouses du Top 14 et des World Series est longue : Pierre Bernard, Lucas Dupont, Jean-Charles Orioli, Marion Lièvre, Sekou Macalou, Tom Mitchell, Jean-Marcellin Buttin, Scott Lavalla, Marithy Pienaar, Pierrick Gunther, Rémi Bonfils… Quelques heures avant les World Series à Jean-Bouin et quelques semaines avant les Jeux à Rio, venez découvrir le futur de la discipline !

Les poules du Centrale 7

Masculin A : Tribe 7s (AUS), Putra Malaysia (MAL), Euskadi, Portugal U.

Masculin B : Maties (Stellenbosch AFS), Belgique U, La Rochelle, Serbie U.

Masculin C : JDC 7s, Heidelberg (ALL), Oxford (ANG), Maroc U.

Féminine A : Paris U, Portugal U, Pays-Bas U, Tuks Ladies (AFS), Euskadi.

Féminine B : Tribe 7s (AUS), Ukraine U, Belgique U, Finlande U, Géorgie U.

Infos pratiques

Centrale 7 – Tournoi International de Rugby à 7, 12 et 13 mai 2016 – Campus Centralesupélec Grande Voie des Vignes 92290 Châtenay-Malabry – Entrée libre et gratuite.

Martin de Wailly

0
0