Panoramic

6 nations - Une plainte contre Yoann Maestri après ses propos sur Wayne Barnes

Une plainte contre Maestri après ses propos sur Barnes
Par AFP

Le 24/03/2017 à 10:50Mis à jour Le 24/03/2017 à 10:51

6 NATIONS - Décidement, France - Galles n'est pas encore fini. Le comité du Tournoi des six nations a en effet déposé une plainte contre le deuxième ligne Yoann Maestri pour ses propos d'après-match sur l'arbitre Wayne Barnes.

Une plainte pour mauvaise conduite a été déposée à l'encontre du deuxième ligne du XV de France Yoann Maestri après ses critiques contre l'arbitrage à l'issue du match contre le pays de Galles samedi dernier, a annoncé vendredi le comité du Tournoi des six nations.

Maestri avait déclaré ressentir "un peu de dégoût d'avoir été arbitré de cette façon jusqu'à la fin" en référence à l'arbitrage de l'Anglais Wayne Barnes qui n'a pas accordé d'essai de pénalité aux Bleus pourtant largement dominateurs sur une succession de mêlées fermées à cinq mètres de l'en-but gallois au cours des vingt minutes jouées au-delà du temps réglementaire. "Les arbitres anglo-saxons parlent constamment de fair-play. Ils nous prennent nous, Français, pour des gros tricheurs mais il ferait mieux de se concentrer sur ce flegme anglo-saxon qui manque un peu de franchise parfois", nous avait également déclaré le joueur.

Yoann Maestri (XV de FRance) - 18 mars 2017

Yoann Maestri (XV de FRance) - 18 mars 2017Icon Sport

Investigations sur le remplacement d'Atonio

Le deuxième ligne français sera entendu prochainement en commission de discipline, a précisé le comité, qui par ailleurs "poursuit ses investigations au sujet des remplacements effectués dans les dernières minutes" de ce match, finalement remporté par le XV de France (20-18) grâce à un essai de Damien Chouly après vingt minutes de temps additionnel. Le sélectionneur par intérim du pays de Galles Rob Howley avait mis en doute après la rencontre "l'intégrité de l'encadrement des Bleus", soupçonné d'avoir maquillé un protocole commotion pour faire entrer à la 80e minute le pilier droit Rabah Slimani à la place de Uini Atonio, en difficulté en mêlée fermée.

Enfin, aucune sanction n'a été prise à l'encontre de l'ailier du XV de France Virimi Vakatawa, qui avait reçu un avertissement de la part du commissaire à la citation après avoir écopé d'un carton jaune et été soupçonné d'un plaquage haut lors de ce même match.

L'arbitre anglais Wayne Barnes - 18 mars 2017

L'arbitre anglais Wayne Barnes - 18 mars 2017AFP

0
0