Antoine Burban, le troisième ligne du Stade français et du XV de France - Icon Sport
6 Nations

XV de France - Antoine Burban, ce joueur "au potentiel extraordinaire" enfin au sommet ?

Burban, ce joueur "au potentiel extraordinaire" enfin au sommet ?
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/01/2016 à 15:19 - Publié le 19/01/2016 à 15:19
Par Vincent Péré-Lahaille - Le 19/01/2016 à 15:19

TOURNOI DES 6 NATIONS - Convoqué par Guy Novès pour le stage du XV de France, du 25 au 27 janvier prochain, Antoine Burban est la surprise du nouveau sélectionneur. A 28 ans, le troisième ligne du Stade français a toutes les qualités pour (enfin) briller au plus haut niveau.

"Allez, plus qu’une semaine…" Il y a six jours, Antoine Burban quittait le Saut du Loup (le terrain d’entraînement du Stade français au cœur du Bois de Boulogne, ndlr) en esquissant un léger sourire sur son scooter. Blessé à la cheville depuis fin octobre, le troisième ligne du Stade français devrait être titulaire ce week-end en Champions Cup face à Leicester. Ce mardi, au siège de la GMF à Levallois-Perret, le nom du Parisien s’est imposé comme LA surprise de Guy Novès. Un nom qui ne s’était glissé dans aucun bruit de couloir à la différence du Toulousain Jean-Marc Doussain.

"On ne veut pas se priver de voir des joueurs et de les intéresser à notre projet de jeu", a expliqué le sélectionneur.Antoine nous semble avoir des qualités. On veut lui faire un signe fort pour que son avenir ne referme pas dès la première liste, ni la seconde. On va l’informer de ce qu’on attend de lui. Il a encore le profil d’un joueur pouvant travailler avec nous pendant quatre ans. Convoqué pour la première fois sous le maillot tricolore en novembre 2009 par Marc Lièvrement, Antoine Burban n’avait pu honorer sa première cape en raison d’une blessure à un pouce. Depuis, l’international français (3 sélections en 2014) a multiplié les pépins physiques à l’instar de sa blessure à la voûte plantaire en septembre 2014.

Antoine Burban face à l'Australie (14 juin 2014)
Antoine Burban face à l'Australie (14 juin 2014) - Icon Sport
" Pour moi, Antoine n’a pas d’équivalent physiquement en France (Rabadan) "

Présenté par Marc Lièvremont comme ayant "un registre similaire à Thierry Dusautoir", Antoine Burban (28 ans, 1,89m, 107 kg) a souvent vu son destin tricolore brisé en route. Un destin qui pourrait enfin éclater sur la scène internationale. "Pour les anciens qui ont connu son éclosion en 2007/2008, le parcours d’Antoine est tout sauf une surprise", nous confiait son ancien coéquipier Pierre Rabadan au moment de la dernière finale de Top 14.

Et de préciser: Il a connu de graves blessures (notamment au dos en 2008/09, ndlr), mais il a cette faculté mentale à revenir plus fort. Antoine est un combattant dans l’âme. J’en parlais dernièrement avec le staff des Bleus. Pour moi, il n’a pas d’équivalent physiquement en France. Tout poste confondu, c’est le joueur le plus puissant du club. Pendant longtemps, il n’arrivait pas à se faire mal et à tenir un match entier mais aujourd’hui, quand il est à 100% de ses moyens, il est le meilleur sur le terrain. Et son impact sur les plaquages est redoutable. Il casse les plaquages comme personne.

Antoine Burban, le troisième ligne du Stade français
Antoine Burban, le troisième ligne du Stade français - Icon Sport
" Antoine a un potentiel extraordinaire. Il a cette qualité rare de marquer l’adversaire (Bru)"

En l’absence de Bernard Le Roux, retenu par son mariage lors du premier match du Tournoi des 6 Nations contre l’Italie, Antoine Burban pourrait s’imposer comme LE plaqueur-gratteur du XV de France. "Dans l’équilibre de notre projet, il faut des joueurs puissants, qui marquent l’adversaire au sol et dans leur portée de balle", nous a indiqué l’entraîneur des avants Yannick Bru. "Antoine a cette qualité rare. C’est un joueur qui a un potentiel extraordinaire dans le Top 14. Il est souvent blessé mais il est encore jeune et dans la force de l’âge. Il nous semblait important de lui envoyer un message de confiance en lui disant : attention, si tu es en pleine possession de tes moyens et si tu enchaînes de bonnes performances en club, tu feras partie du projet du XV de France".

Un avis partagé par Jeff Dubois qui a côtoyé Burban au Stade français durant deux saisons. "Il nous intéresse vraiment", reconnaît l’entraîneur des trois-quarts français. "Son potentiel est énorme. On voulait le voir sur le stage pour l’intéresser et lui montrer qu’on compte sur lui". Alors, sauf blessure, Antoine Burban a tout pour incarner la descendance du "Dark Destroyer"…

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×