Jamie Roberts face à Jonathan Danty - Rugbyrama
6 Nations

Tournoi des 6 nations - Les duels de Galles-France: Roberts/Danty, collision imminente

Les duels: Roberts/Danty, collision imminente
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 26/02/2016 à 09:18 - Publié le 26/02/2016 à 09:15
Par Fabien Pomiès - Le 26/02/2016 à 09:18

TOURNOI DES 6 NATIONS - La guerre du centre du terrain sera l'un des principaux enjeux de cette rencontre entre le pays de Galles et la France. Dans ce sens, l'opposition entre Jamie Roberts et Jonathan Danty promet de faire des étincelles. Nos trois duels à suivre.

Roberts/Danty: La guerre du centre

En excellente forme en ce moment, l'ancien centre du Racing, Jamie Roberts, est l'une des pièces maîtresses du XV du Poireau. Hyper puissant et intelligent, il est utilisé très souvent par ses coéquipiers pour marquer l'adversaire physiquement, gagner du terrain et ouvrir des brèches dans la défense. Une des missions de Jonathan Danty, ce sera donc d'essayer de résister au Gallois mais pourquoi pas aussi de tirer son épingle du jeu offensivement comme il parvient à le faire en club. Une chose est sûre : les impacts vont faire mal entre ces deux-là.

Jonathan Danty (France) face à Michele Campagnaro (Italie)
Jonathan Danty (France) face à Michele Campagnaro (Italie) - Icon Sport

Davies/Machenaud: A l'attaque !

Lors de la Coupe du monde, le demi de mêlée gallois Gareth Davies a surpris tout le monde, faisant parfaitement le job alors que Rhys Webb était forfait pour l'ensemble de la compétition. Bon animateur de jeu et régulier dans ses performances, il est une valeur sûre au sein du XV de Gatland. Redoutable attaquant, Maxime Machenaud, lui, a réussi à gagner une place de titulaire après avoir fait une entrée remarquée contre les Irlandais. Au pied, il se révèle être également plutôt adroit. Le Racingman va-t-il gagner des points dans son duel avec Sébastien Bézy ?

Gareth Davies (pays de Galles) face à l'Ecosse - 13 février 2016
Gareth Davies (pays de Galles) face à l'Ecosse - 13 février 2016 - Icon Sport

Evans/Slimani: La mêlée dans la peau

Depuis le début du tournoi, le gaucher de Llanelli, Rob Evans (23 ans, 5 sél.), a clairement pris le dessus sur le très expérimenté Gethin Jenkins (35 ans, 126 sélections), excusez du peu. Après avoir rendu deux bonnes copies face à l'Irlande et l'Ecosse, il a été reconduit. Et son duel avec Rabah Slimani (26 ans, 23 sél.) dans l'épreuve de force que constitue la mêlée fermée s'annonce passionnant. Le droitier du Stade français est connu pour ses bonnes aptitudes dans ce domaine. S'il avait été bousculé contre l'Italie, il a fait preuve de caractère lors de son entrée en jeu face aux Irlandais.

Rabah Slimani (France) face à l'Italie - 6 février 2016
Rabah Slimani (France) face à l'Italie - 6 février 2016 - AFP
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×