Icon Sport

Tournoi des 6 nations, Galles-France (19-10) - Guy Novès: "L'avenir est devant cette équipe"

Novès: "L'avenir est devant cette équipe"
Par AFP

Le 27/02/2016 à 00:54

Le manager du XV de France Guy Novès, bien évidemment "déçu" de la défaite face au pays de Galles (19-10) vendredi, s'est dit aussi "satisfait et fier" du "coeur" montré par son équipe, qui a "l'avenir devant" elle.

Ciblez-vous le début de seconde période comme le tournant de ce match ?

Guy NOVES: Oui. Je pense que la grosse différence s'est faite sur le contre. Sur l'essai que l'on prend, c'est un ballon que l'on relâche. Cet essai permet aux Gallois de prendre confiance. Compte tenu de l'état d'esprit du groupe, de sa capacité à résister dans les moments compliqués, du caractère et de la volonté qui nous a permis de basculer à 6-3 à la mi-temps alors que l'on a été dominé toute la première mi-temps, prendre un essai de ce style, c'est embêtant pour nous. Mais ça reflète peut-être aussi à ce moment-là la domination de l'équipe du pays de Galles. L'essai pèse dans notre tête même si on a eu ensuite une très belle réaction de notre équipe.

Avez-vous été surpris par ce qu'a proposé le pays de Galles ?

G.N: Non, je n'ai pas été surpris. On savait que l'équipe galloise s'appuyait sur la puissance de ses trois-quarts et un excellent jeu au pied. C'est d'ailleurs sur les chandelles qu'on n'a pas été à la hauteur. Ça a permis aux Gallois de nous maintenir sous pression et de rester dans notre camp en première période. Ce n'était pas facile d'arrêter les trois-quarts gallois, surtout quand on voit leur tonnage. Je crois qu'on a été brave de ce point de vue-là. L'équipe galloise a joué simplement mais efficacement.

Guy Novès sur la pelouse du Principality Stadium

Guy Novès sur la pelouse du Principality StadiumIcon Sport

" Je ressens de la force collective et pour ça je suis satisfait et fier"

Dans quelle mesure avez-vous vu la synthèse espérée, dans le contenu, des deux premiers matches remportés face à l'Italie et l'Irlande ?

G.N: Je crois qu'on est encore loin de ce qu'on voudrait voir. Sur le plan de la volonté défensive, du coeur, l'avenir est devant cette équipe. Le comportement qu'on a eu, cette volonté qu'on a eue de jouer en seconde période me fait plaisir. Mais ce plaisir est atténué par le résultat final. Je crois qu'on s'est mis en situation de marquer, mais on n'y est pas arrivé. On va travailler là dessus. Mais j'ai vu des choses intéressantes. Les gars se sont accrochés jusqu'au bout. Ils sont entrés deux-trois fois dans l'en but. Ça s'est joué parfois à très peu. On pensait que le pays de Galles allait nous dominer en cette fin de partie mais j'ai aussi vu des Gallois avec des crampes...

Quels sont vos motifs de satisfaction ?

G.N: Les joueurs savent ce que je pense. Je suis le manager qui a perdu le match donc à l'heure actuelle je suis déçu. Mais bien sûr qu'il y a des motifs de satisfaction. C'est l'apprentissage de la jeunesse ce soir. Je ressens de la force collective et pour ça je suis satisfait et fier. Mais on a perdu...

0
0